Ecoutez Radio Sputnik
    Pentagone

    Succès de la stratégie de Trump quant aux ventes d’armes à l’étranger

    © AFP 2018 Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    3113

    Les États-Unis ont augmenté de 13% leurs exportations d’armes en 2018 par rapport à l’année précédente. Résultat d’une stratégie adoptée par Donald Trump encourageant les ventes d’armes aux pays étrangers, dont l’Arabie saoudite, impliquée dans un conflit sanglant au Yémen.

    Les ventes d'armes américaines à des gouvernements étrangers ont augmenté de 13% pour un total de 192,3 milliards de dollars sur l'année financière se terminant le 30 septembre, a annoncé jeudi le département d'État américain.

    Donald Trump ambitionne de faire des États-Unis, déjà dominants dans le commerce mondial de l'armement, un marchand d'armes encore plus important sur le marché global, ont déclaré des responsables américains, sur fond d'inquiétude des défenseurs des droits de l'Homme et du contrôle des armes.

    L'augmentation est due en partie au fait que l'administration Trump a mis en place, en avril, un nouveau plan «Buy American», qui assouplit les restrictions sur les ventes, tout en encourageant les exportations d'armements américains.

    Les ventes commerciales d'équipement militaire américain à des gouvernements étrangers ont augmenté de 6,6%, passant de 128,1 milliards de dollars à 136,6 milliards de dollars au cours de l'exercice financier, a annoncé le département d'État.

    Selon un rapport publié en 2017 par l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm, un organisme indépendant spécialisé dans les questions de sécurité, l'Arabie saoudite qui mène une intervention militaire au Yémen, a été le premier acheteur d'armes américaines entre 2012 et 2016, celles-ci représentant 13% de l'ensemble des exportations de ce type.

    Lire aussi:

    SIPRI: La Russie augmente sa part sur le marché des armes
    Et les cinq principaux exportateurs mondiaux d’armes sont…
    Les ventes d'armes ont augmenté d'un tiers en quinze ans
    Tags:
    exportations, armements, Yémen, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik