Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    11-Novembre: Trump annule sa visite d’un cimetière américain à cause de la pluie

    © REUTERS / Vincent Kessler
    International
    URL courte
    19210

    Le Président américain a annulé samedi une visite prévue dans un cimetière militaire où reposent des Américains tués lors de la Première Guerre mondiale, la Maison-Blanche incriminant le mauvais temps. Toutefois, des internautes ont suggéré qu’il l’avait annulée pour échapper à un nouvel embarras avec un parapluie…

    Donald Trump a décidé de ne pas se déplacer comme prévu ce samedi après-midi au cimetière américain du bois Belleau, dans le nord de la France, en raison du mauvais temps, a annoncé la Maison Blanche.

    «Le déplacement du Président et de la Première dame au cimetière américain Aisne-Marne a été annulé pour des raisons de programme et de logistique liées au temps», a indiqué la Maison Blanche.

    M.Trump devait déposer une couronne et observer un moment de silence au cimetière américain et mémorial de l'Aisne-Marne.

    Rappelant les moments gênants de Donald Trump, certains ont suggéré que le dirigeant américain cherchait à échapper à un autre embarras causé par le temps pluvieux.

    Est-ce que Trump a annulé sa visite au cimetière américain en France à cause de la pluie? Il ne sait toujours pas comment fonctionne un parapluie?

    Il semble logique que Trump ait annulé un événement sous la pluie quand vous vous rappelez que c'est un adulte qui ne sait pas ouvrir ou fermer un parapluie.

    L'ancien ambassadeur des États-Unis en Russie, Michael McFaul, a même offert à Trump un parapluie symbolique.

    Pour le prochain voyage outre-mer de Trump, je me ferai un plaisir de lui prêter cet outil utile pour la diplomatie publique.

    Lire aussi:

    Trump à propos de l’Otan, une stratégie cohérente? Maria Zakharova s’exprime
    Trump perd la bataille contre son parapluie, la Toile se moque
    «On reste motivé» malgré la pluie: l’armée française ironise en critiquant Trump
    Tags:
    Donald Trump, France, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik