International
URL courte
10522
S'abonner

Les poignées de main échangées entre les Présidents français et américain intéressent depuis toujours les journalistes. Celle qui a été donnée par Emmanuel Macron à Donald Trump, qu'il recevait à l'Élysée samedi dernier, s'est de nouveau retrouvée au centre de l'attention.

Poignées de main viriles, embrassades et tapes dans le dos, jusqu'aux pellicules que Donald Trump époussète sur le costume d'Emmanuel Macron. Le moindre geste des deux hommes est depuis toujours épié par les journalistes qui tentent de le décrypter.

Lors de leur rencontre bilatérale à Paris, samedi 10 novembre, Emmanuel Macron a mis de la force dans sa poignée de main avec Donald Trump. Au point d'attirer de nouveau l'attention de plusieurs médias.

Cette fois-ci, la main du Président américain n'est pas devenue blanche, mais s'est couverte de rides à force d'être serrée.

Depuis un certain temps, les médias passent au crible les gestes entre les deux hommes et n'ont pas manqué de remarquer la «longue, très longue, poignée de main» que Donald Trump et Emmanuel Macron avaient échangée le 14 juillet 2017 et qui avait duré 29 secondes.

Un an plus tard, des clichés pris à La Malbaie, au Québec, à l'occasion d'un tête-à-tête entre les deux dirigeants, montraient la main rougie du Président américain, sur laquelle tranchait une empreinte blanche, celle du pouce du Président français.

Ce 11 novembre 2018, les chefs d'État et de gouvernement de près de 80 pays, dont Vladimir Poutine, sont présents à Paris pour le centenaire de l'armistice de 1918. Avant de se rendre aux célébrations, la plupart des dirigeants ont tout d'abord fait une halte à la résidence officielle du Président français.

Lire aussi:

L'Algérie appelle le Maroc à arrêter la construction de sa base militaire à la frontière
Un cortège de mariage tourne au rodéo sauvage dans le Nord - photos
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Tags:
poignée de main, journalisme, 100ème anniversaire de l'armistice, Donald Trump, Emmanuel Macron, Québec, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook