International
URL courte
214513
S'abonner

L'armée israélienne a annoncé avoir intercepté une soixantaine des 200 roquettes et obus lancés lundi depuis l'enclave palestinienne sur le sud de l'État hébreu.

Deux centaines de roquettes et obus ont été tirés lundi vers le sud d'Israël depuis la bande de Gaza, a annoncé le service de presse Tsahal. Selon l'armée, environ 60 d'entre eux ont été interceptés par le système de défense aérienne Iron Dome.

La partie israélienne a accusé les combattants du Hamas d'être derrière les tirs. Peu de temps après, le Hamas a revendiqué les lancements de roquettes de Gaza vers Israël. Selon le mouvement palestien, il s'agit de représailles en réaction à la mort de sept de ses combattants lors d'un affrontement avec l'armée israélienne.

Des roquettes palestiniennes sont tombées dans les villes de Sdérot et Ofaqim, qui comptent au total plus de 50.000 habitants, selon l'armée et la police israéliennes. Au moins sept personnes ont été blessées, dont une grièvement, indiquent les autorités.

Les forces israéliennes ont en réponse attaqué une vingtaine de positions des combattants du Hamas et du Djihad islamique dans la bande de Gaza à l'aide d'avions, hélicoptères et chars, a annoncé le service de presse de Tsahal.

L'enclave palestinienne connaît un nouveau regain de tensions dans le sillage d'une opération des forces spéciales israéliennes qui s'était soldée par la mort de sept Palestiniens et d'un officier de Tsahal.

Dimanche soir, les Palestiniens de Gaza avaient lancé 17 roquettes sur le sud d'Israël en réaction à l'incursion israélienne et aux frappes aériennes de Tsahal, destinées selon le Hamas à couvrir la retraite d'un véhicule militaire israélien.

Lire aussi:

Un sans-abri meurt, son chien aide à retrouver son corps dans la Drôme
Washington promet de punir ceux qui «violent» les «sanctions de l'Onu» contre l'Iran
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Tags:
Armée de Défense d'Israël, Hamas, Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook