Ecoutez Radio Sputnik
    Avigdor Lieberman

    Trêve: départ du ministre israélien de la Défense, le Hamas crie à la victoire pour Gaza

    © AP Photo / Markus Schreiber
    International
    URL courte
    27549

    Après que le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a présenté sa démission pour protester contre le cessez-le-feu avec les groupes palestiniens dans la bande de Gaza, un-porte-parole du Hamas a affirmé qu'il avait ainsi reconnu sa défaite.

    Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a annoncé ce mercredi sa démission du gouvernement de Benjamin Netanyahu, pour protester contre le cessez-le-feu dans la bande de Gaza qu'il a qualifié de «capitulation devant le terrorisme».

    «Pendant deux ans et demi, j'ai lutté de l'intérieur pour mes principes. Je ne peux plus remplir mes fonctions pour deux raisons très sérieuses. La première, c'est la remise de fonds [à la bande de Gaza, ndlr] et la seconde, ce sont les 500 missiles qui nous ont pilonnés sans que nous puissions riposter», a-t-il indiqué.

    Abou Zouhri, porte-parole du mouvement palestinien du Hamas, a déclaré que par sa démission, le ministre avait reconnu sa défaite, a annoncé l'agence de presse palestinienne Safa.

    Pour Abou Zoukhri, le départ du ministre israélien est l'aveu de sa «défaite et de [son] incapacité à faire face à la résistance palestinienne».

    Le départ d'Avigdor Lieberman «est une victoire politique de Gaza», a encore fait remarquer l'agence.

    Moscou se félicite du cessez-le-feu conclu entre Israël et Gaza et espère qu'il revêtira un caractère stable et de longue durée, a déclaré aujourd'hui le ministère russe des Affaires étrangères.

    Avigdor Lieberman est devenu ministre de la Défense en 2016. Il avait été à la tête de la diplomatie au sein des deux précédents gouvernements de Benjamin Nethnyahu.

    Les combattants palestiniens avaient annoncé dès mardi soir un cessez-le-feu avec Israël conclu indirectement sur intercession égyptienne et indiqué qu'ils s'y tiendraient si l'État hébreu le respecte également.

    La journée de lundi a été marquée par un nouveau regain des hostilités israélo-palestiniennes. Selon les dernières informations, Tsahal a enregistré 460 tirs de roquettes depuis la bande de Gaza et en a intercepté une centaine, a fait savoir son service de presse. La nuit dernière, un homme a été tué à Ashkelon lorsqu'une roquette a touché une habitation. Plus de 50 personnes ont été blessées, deux d'entre elles sont dans un état critique, ont affirmé des policiers et des médecins.

    En réponse aux tirs, les Israéliens ont attaqué depuis le sol et les airs plus de 160 sites dans la bande de Gaza. Au moins trois personnes ont été tuées, selon des médecins. L'immeuble de la chaîne de télévision Al-Aqsa, appartenant au mouvement Hamas au pouvoir dans l'enclave, a été détruit par l'aviation israélienne.

    Lire aussi:

    Benjamin Netanyahu prend le poste de ministre israélien de la Défense
    La démission de Lieberman «est loin de signifier une victoire du Hamas sur Israël à Gaza»
    Un média turc évoque la «panique» d’Israël après les attaques de missiles du Hamas
    Tags:
    ministre, démission, cessez-le-feu, aviation, hostilités, Tsahal, Hamas, ministère russe des Affaires étrangères, Abou Zouhri, Avigdor Liberman, Benjamin Netanyahu, Ashkelon, Bande de Gaza, Moscou, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik