Ecoutez Radio Sputnik
    Des migrants syriens

    Vladimir Poutine propose un moyen de freiner les flux migratoires vers l’Europe

    © AP Photo / UNRWA
    International
    URL courte
    5224510

    Intervenant lors d’un point presse dans le cadre du sommet de l’ASEAN à Singapour, le Président russe a appelé l’Europe à «se débarrasser» de ses phobies et à venir en aide au peuple syrien, si elle veut éviter un nouvel afflux de migrants.

    Afin de freiner l'arrivée massive de migrants, les pays européens doivent soutenir le peuple syrien, a annoncé Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse donnée dans le cadre de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) à Singapour.

    «Si la communauté internationale, avant tout l'Europe, ne veut pas un nouvel afflux de migrants, elle doit réfléchir, se débarrasser de ses phobies et simplement aider le peuple syrien, indépendamment des opinions politiques, tout en soutenant le processus politique, cela va de soi», a notamment déclaré le chef de l'État russe.

    Le sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est se déroule à Singapour du 13 au 15 novembre.

    Ces dernières années, l'Europe est confrontée à un véritable exode en provenance des pays du Proche-Orient, d'Afrique et même de la partie balkanique du continent.

    Lire aussi:

    Guerre commerciale sino-américaine: les pays de l’ASEAN «craignent d’être impliqués»
    Sept millions de migrants aux portes de l'UE
    Poutine aurait sonné à un portique de sécurité, l'information démentie par le Kremlin
    Tags:
    flux migratoire, conseil, aide, phobie, crise syrienne, Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), Vladimir Poutine, Europe, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik