International
URL courte
34694
S'abonner

Un jeune homme d’origine somalienne, qui bénéficie d’une protection subsidiaire, a attaqué et violé une retraitée sur une plage en Italie. Les carabiniers sont toutefois parvenus à le maîtriser.

Dans la ville d'Ortona, sur la côte orientale de l'Italie centrale, un Somalien âgé de 20 ans a été interpellé pour viol perpétré contre une femme de 68 ans, relate le journal local La Voce del Trentino.

Le jeune homme l'a attaquée alors qu'elle prenait des bains de soleil sur une plage locale, l'a frappée à plusieurs reprises contre les rochers et l'a violée, précise le quotidien. Cependant, la femme est parvenue à se libérer et à s'en fuir.

La retraitée a été par la suite transportée dans un hôpital local, avec de nombreuses éraflures, hématomes et une fracture crânienne.

D'après le journal, ce sont quelques marchands locaux qui ont par la suite aperçu ce jeune homme se promener complètement nu à travers la ville.

Le jeune délinquant, poursuit le quotidien, a un passif judiciaire, notamment un comportement asocial (il se promenait nu à travers la ville de San Vito Chietino) et une falsification de ses données personnelles.

Le Somalien est arrivé clandestinement en Italie il y a environ un an, en traversant la Méditerranée. Selon le journal, il n'a pas de domicile fixe, mais bénéficie d'une protection subsidiaire dans le pays, c'est-à-dire bénéficie pratiquement d'un statut de réfugié.

Lire aussi:

Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Possible deuxième vague de Covid-19: «Il faut cesser d’accuser la population»
D’où provient le nitrate qui a provoqué les explosions à Beyrouth?
Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
Tags:
viol, migrants, réfugiés, Somalie, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook