Ecoutez Radio Sputnik
    Le complexe israélien Dôme de fer

    Un média turc évoque la «panique» d’Israël après les attaques de missiles du Hamas

    © AP Photo / Ariel Schalit
    International
    URL courte
    4116313

    Le système de défense aérienne Dôme de fer a échoué à intercepter la majorité des missiles lancés par le Hamas depuis la bande de Gaza. Cette défaillance qui a contraint Israël à conclure un cessez-le-feu témoigne de la panique qu'il éprouve face aux forces palestiniennes, peut-on lire dans le quotidien turc Yeni Safak.

    Israël se trouve dans une situation difficile après que son système de défense aérienne Dôme de fer n'a pu intercepter que 100 des 460 missiles lancés par le Hamas au début de la semaine. Reconnue par Tsahal, cette réalité a provoqué la «panique» au sein du gouvernement israélien et l'a obligé à conclure un cessez-le-feu avec les groupes palestiniens, estime le quotidien turc Yeni Safak.

    Ce dernier dit avoir contacté des représentants du Hamas qui lui ont expliqué ce succès par la performance de ses systèmes de missiles et souligné que le mouvement ne cessait de développer ses moyens d'attaque.

    En outre, le quotidien rappelle que la percée du Dôme de fer a suscité la colère des colons israéliens qui habitent près de la bande Gaza et qui ont protesté contre le gouvernement israélien qui n'avait pas pris les mesures nécessaires pour les protéger des missiles palestiniens.

    En raison des attaques, poursuit le quotidien, des centaines des Juifs ont quitté leurs maisons situées dans des zones dangereuses. Selon eux, le gouvernement israélien a conclu une trêve honteuse. Des partis d'opposition israéliens ont également qualifié de désastre ce qui s'est passé. Pour eux, Benjamin Netanyahu et son parti ont plié devant le Hamas.

    Rappelons que pour protester contre ce cessez-le-feu qu'il a qualifié de «capitulation devant le terrorisme», Avigdor Lieberman, ministre de la Défense depuis 2016, a présenté mercredi sa démission du gouvernement de Benjamin Netanyahu.

    La journée du 12 novembre a été marquée par un nouveau regain des hostilités israélo-palestiniennes. Selon les dernières informations, Tsahal a enregistré 460 tirs de roquettes depuis la bande de Gaza et en a intercepté une centaine, a fait savoir son service de presse.

    En réponse aux tirs, les Israéliens ont attaqué depuis le sol et les airs plus de 160 sites dans la bande de Gaza. L'immeuble de la chaîne de télévision Al-Aqsa, appartenant au mouvement Hamas au pouvoir dans l'enclave, a été également détruit par l'aviation israélienne.

    Ces échanges de tir ont fait sept morts et environ 60 blessés parmi les Palestiniens. Dans l'État hébreu, une personne a été tuée et environ 70 personnes ont été blessées. En outre, ce vendredi, 40 autres Palestiniens ont été blessés dans les affrontements avec les forces israéliennes dans la zone frontalière de la bande de Gaza.

    Lire aussi:

    Benjamin Netanyahu prend le poste de ministre israélien de la Défense
    La démission de Lieberman «est loin de signifier une victoire du Hamas sur Israël à Gaza»
    Regain des hostilités en Cisjordanie: quatre Palestiniens blessés
    Tags:
    Dôme de Fer, Hamas, Bande de Gaza, Turquie, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik