Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    La Corée du Nord annonce la remise en liberté d’un Américain, Washington la confirme

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    206

    Un ressortissant américain détenu en Corée du Nord sera bientôt libéré et expulsé, a annoncé vendredi Pyongyang, ces informations ont été confirmées par le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

    La Corée du Nord s'apprête à remettre en liberté un Américain qu'elle détient depuis le mois d'octobre, a informé vendredi l'Agence centrale de presse nord-coréenne.

    L'agence nord-coréenne a précisé le nom de l'Américain, Bruce Byron Lowrance, mais n'a pas annoncé ni la date ni la raison de son expulsion du pays.

    Bruce Byron Lowrance avait été arrêté le 16 octobre pour être entré de manière illégale sur le territoire nord-coréen depuis la Chine. Il a été signalé qu'il avait déclaré qu'il agissait sous la «manipulation» de la CIA.

    Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a remercié la Corée du Nord pour sa collaboration et l'ambassade suédoise, qui représente les intérêts des États-Unis à défaut des relations diplomatique américaino-nord-coréennes, pour son aide. Cependant, dans sa déclaration écrite, Mike Pompeo n'a pas évoqué le nom de l'Américain.

    Au mois de mai, la Corée du Nord avait libéré trois Américains et les avaient confiés à Mike Pompeo, effaçant le dernier obstacle avant le sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un.

    En 2016, Otto Warmbier, touriste américain de 22 ans, a été condamné en Corée du Nord à quinze ans de travaux forcés pour le vol d'une affiche de propagande. Il a par la suite été emprisonné pendant dix-huit mois, au cours desquels il est tombé dans le coma pour des raisons non établies. Libéré, il est décédé à son retour aux États-Unis.

    Lire aussi:

    Kim Jong-un s’exprime sur sa future rencontre avec Donald Trump
    Communication secrète entre la Corée du Nord et les USA: discutent-ils des prisonniers?
    On sait désormais ce sur quoi Mike Pompeo et Kim Jong-un se sont mis d'accord
    Tags:
    liberté, citoyens, Washington, Pyongyang, États-Unis, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik