Ecoutez Radio Sputnik
    Turkish Stream

    Turkish Stream, un gage de sécurité énergétique pour l'Europe, selon le Kremlin

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    Gazoduc Turkish Stream (93)
    2141

    Le gazoduc Turkish Stream est appelé à assurer non seulement la sécurité énergétique turque mais également celle de l'Europe, a estimé le porte-parole du Kremlin.

    Le gazoduc Turkish Stream représente une réelle contribution à la sécurité énergétique européenne, a déclaré le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov.

    «Il s'agit d'une réelle contribution à la sécurité énergétique. Parce que dans très très peu de temps, ce gaz sera acheminé non seulement en Turquie, contribuant au développement de l'économie turque, mais sera également livré aux consommateurs européens», a déclaré Peskov à la chaîne de télévision Rossiya 1.

    Le porte-parole a ajouté qu'il ne s'agissait pas d'une approche populiste de la sécurité énergétique en Europe, plusieurs pays demandant déjà qu'un raccord du gazoduc les desserve.

    Annoncé en décembre 2014, Turkish Stream devait compenser l'abandon surprise de South Stream, un précédent projet de gazoduc devant alimenter le sud de l'Europe en passant sous la mer Noire et en contournant l'Ukraine. La Russie l'avait arrêté en raison du blocage de la Commission européenne.

    La mise en service du Turkish Stream était initialement prévue pour décembre 2016, mais le projet a été interrompu en octobre 2015, en raison d'une crise diplomatique de plusieurs mois entre Ankara et Moscou. Il a finalement été réactivé en septembre 2016. Il s'agit d'un gazoduc composé de deux tronçons qui auront chacun une capacité équivalente à 15,75 milliards de mètres cubes.

    Dossier:
    Gazoduc Turkish Stream (93)

    Lire aussi:

    Lavrov soulève une condition pour prolonger le Turkish Stream en Europe
    Les pays européens recevront une nouvelle impulsion grâce à Turkish Stream, selon Erdogan
    Turkish Stream: Gazprom aurait défini le tracé final du gazoduc
    Tags:
    gazoduc, Dmitri Peskov, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik