Ecoutez Radio Sputnik
    L’Église protestante d’Algérie

    Persécution des enfants chrétiens en Algérie: un média local contre-attaque

    © AFP 2018 Fayez Nureldine
    International
    URL courte
    1162

    Bien que les chrétiens d’Algérie subissent des pressions de la part des autorités, il n’y a cependant aucune persécution à l’égard des enfants qui se sont convertis à cette religion, a écrit le 18 novembre le site Observ’Algérie en citant une source proche du dossier.

    La «persécution des enfants algériens chrétiens» dénoncée par le site d'information Journal Chrétien dans son édition du 15 novembre est une fake news, selon le média électronique Observ'Algérie, citant une source gouvernementale, le 18 novembre.

    «Ce genre d'informations sournoises ne sont pas innocentes et visent à accentuer des pressions déjà existantes pour amener l'Algérie à tolérer le sectarisme qui était le cheval de Troie ayant plongé plusieurs pays du monde arabe dans le chaos», a déclaré le responsable algérien.

    Selon le même site, si cette fake news concernant la persécution des enfants chrétiens en Algérie «a fait le buzz sur la Toile médiatique mondiale», c'est à cause de «l'absence d'une stratégie de communication pour promouvoir une réputation positive du pays». En effet, selon lui, faute de cette communication «l'Algérie souffre d'une image ternie sur la scène médiatique internationale».

    Observ'Algérie a néanmoins reconnu que «les chrétiens algériens subissent effectivement des atteintes à leurs libertés individuelles et collectives de conscience et de culte».

    Le gouvernement algérien serait en train d'avertir ses citoyens contre le risque de conversion de leurs enfants au christianisme, a indiqué le 15 novembre le site d'information Journal Chrétien en soulignant que les chrétiens d'Algérie continueraient à subir une répression forte de la part des autorités.

    Pour rappel, la loi de 2006 fixant les conditions et règles d'exercice des cultes autres que musulmans interdit tout exercice du culte dans des lieux non destinés à cet effet. La même loi précise que les édifices destinés à l'exercice du culte sont soumis au recensement par l'État qui assure leur protection.

    Lire aussi:

    Algérie: les autorités s’opposeraient à la conversion des enfants au christianisme
    L’archevêque d'Alger s’exprime sur la liberté de culte en Algérie
    Fermeture de lieux de culte: l’Église protestante d’Algérie dénonce un «acharnement»
    Tags:
    église, protestantisme, persécutions, enfants, chrétiens, christianisme, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik