Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    Deux militaires syriens tués et d’autres blessés dans un pilonnage d’Alep

    © REUTERS / Omar Sanadiki
    International
    URL courte
    1120

    Deux militaires syriens ont été tués et sept autres blessés dans un pilonnage du quartier scientifique d’Alep, a annoncé lundi le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    À Alep, deux militaires syriens ont été tués dans un pilonnage effectué par les radicaux malgré le cessez-le-feu, a indiqué lundi Vladimir Savtchenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    «Ces dernières 24 heures, les radicaux ont pilonné deux fois les positions des Forces armées syriennes près de la localité de Jubbe al-Zaur dans le gouvernorat de Lattaquié et ont huit fois ciblé les quartiers résidentiels dans le nord-ouest de la ville d'Alep. Deux militaires ont été tués, sept autres ont été blessés dans le pilonnage du centre de recherches à Alep», a-t-il déclaré lors de la séance d'information.

    Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie appelle les leaders des groupes radicaux à abandonner les provocations armées et à participer au règlement politique sur les territoires qu'ils contrôlent, a ajouté M.Savtchenko.

    Selon lui, le travail destiné au règlement du conflit syrien et à l'aide aux habitants du pays ne cesse pas.

    Auparavant, les médias avaient fait savoir que des groupes armés avaient ouvert le feu contre des quartiers résidentiels d'Alep dans la nuit de dimanche à lundi. L'armée syrienne a répondu par des tirs, blessant plusieurs radicaux.

    Lire aussi:

    Deux soldats syriens et un civil blessés dans le pilonnage de banlieues ouest d’Alep
    Une jeune femme tuée, une femme blessée dans un pilonnage d'Alep
    Défense russe: un militaire syrien tué par un sniper non loin d’Alep
    Tags:
    groupes radicaux, blessés, militaires, pilonnage, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Vladimir Savtchenko, Lattaquié, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik