Ecoutez Radio Sputnik
    Noël (Image d'illustration)

    Les vœux de Noël des enfants allemands menacés par la protection des données européenne

    CC BY-SA 2.0 / rawdonfox / Nativity Crib.
    International
    URL courte
    414

    De nombreux enfants allemands se verraient privés cette année de la magie de Noël en vertu du règlement général sur la protection des données de l’Union européenne: désormais, ils n’auraient plus le droit d’envoyer leur liste de souhaits au Père Noël.

    En Allemagne, le Père Noël pourrait avoir de la difficulté à exaucer les souhaits des enfants à cause du nouveau règlement général sur la protection des données de l'UE, relatent les médias allemands.

    Dans la ville de Roth, située en Bavière, les enfants peuvent en fait depuis des années écrire sur un petit billet leurs souhaits, tels que «je voudrais devenir un jour pompier», et l'accrocher sur le sapin de Noël installé sur le marché de Noël local. Et la ville, épaulée par des organisations caritatives, fait de son mieux pour réaliser ces souhaits. Cette année toutefois, poursuit le magazine Focus, la municipalité a dû annuler l'action pour ne pas enfreindre le règlement.

    La chaîne de radio Antenne Bayern a décidé de prendre les choses en main et a créé sans hésiter un nouveau billet de souhait, qui serait conforme au nouveau règlement. «L'ancien formulaire n'était plus conforme à la protection des données», a expliqué jeudi une porte-parole de la chaîne. Selon elle, il n'y avait pas sur l'ancien billet l'indication qu'il serait transmis à des tierces personnes, comme par exemple des sponsors.

    Ainsi, après avoir consulté des experts en la matière, Antenne a mis au point un nouveau prototype de billet précisant cette indication, que les parents sont tenus de confirmer par l'apposition de leur signature. «Nous sommes ravis d'avoir sauvé l'action et de redonner de la joie aux enfants», a souligné la porte-parole.

    La municipalité a de son côté assuré travailler sur «une solution pratique orientée vers l'avenir», qui ne serait toutefois réalisée que l'année prochaine.

    La suppléance de la Commission européenne à Munich a souligné que le nouveau règlement sur la protection des données n'interdisait «en aucun cas de telles actions de Noël». Seulement dans le cas où les parents consentiraient pleinement, les données de contacts de la famille pourraient être utilisées. «C'est un règlement qui est en vigueur depuis déjà 20 ans. Le nouveau règlement n'y a rien changé», a assuré la suppléance dans un communiqué.    

    Lire aussi:

    Croire au Père Noël, est-ce vraiment bon pour les enfants?
    Quand le Père Noël nous fait part des lettres qu'il reçoit
    Un Américain arrêté pour avoir nié l’existence du Père Noël
    Tags:
    protection des données, décoration de Noël, sapin de Noël, Père Noël, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik