Ecoutez Radio Sputnik
    Le protectionnisme US pousse l’UE vers le partenariat avec la Chine

    La guerre commerciale des USA contre la Chine renforcerait le partenariat sino-européen

    © REUTERS / Virginia Mayo/Pool
    International
    URL courte
    7200

    La guerre commerciale déclenchée par Washington contre Pékin ouvre des perspectives de rapprochement entre l’UE et la Chine qui utiliserait le sommet sino-européen de Hambourg auquel participera son vice-Premier ministre Liu He pour concerter sa politique commerciale avec l’Europe. Sputnik s’est entretenu avec deux analystes russe et chinois.

    Somme toute, les hommes d'affaires européens sont contents du niveau de coopération avec la Chine, a estimé dans un entretien accordé à Sputnik Vladislav Belov, de l'Institut de l'Europe de l'Académie des sciences de Russie, commentant le bilan des relations commerciales sino-européennes dans le contexte de la guerre commerciale entre les États-Unis et la République populaire de Chine (RPC).

    «En perspective, si la concurrence conflictuelle entre les États-Unis et la Chine se poursuit, Pékin et Bruxelles ne feront que resserrer leurs liens», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

    Et de relever que dans le couple Chine-UE, Pékin était objectivement le partenaire le plus fort.

    «Les milieux d'affaires européens sont incontestablement intéressés à promouvoir leurs relations avec la Chine, mais la lente bureaucratie de l'UE n'arrive pas toujours à créer pour cela des conditions propices», a constaté l'expert.

    L'Europe et la Chine éprouvent une forte pression américaine, ce qui fait d'elles des partenaires naturels dans la lutte contre le protectionnisme dans le commerce, a indiqué à Sputnik Xu Feibiao, du Centre d'étude de l'économie mondiale de l'Institut chinois des relations internationales contemporaines.

    «Force est toutefois de constater que l'Europe n'est pas soumise à une pression moins puissante que la Chine de la part des États-Unis. […] Quoi qu'il en soit, la puissance économique de l'UE est évidente, et il est peu probable que les Européens y craignent la réaction américaine. […] La question des profits y sera toujours la plus importante», a souligné le Chinois.

    Et d'ajouter que le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l'Europe était de loin plus important que celui du commerce entre l'Europe et les États-Unis.

    «Par conséquent, le partenariat sino-européen a de très vastes perspectives devant lui», a conclu l'interlocuteur de Sputnik.

    Le «Sommet de Hambourg: la Chine à la rencontre de l'Europe» est une conférence sino-européenne de premier plan qui se déroule tous les deux ans à Hambourg. Cette plateforme pour un dialogue ouvert entre l'Europe et la Chine vise à améliorer les relations commerciales.

    Lire aussi:

    Dans la guerre commerciale imposée par les USA, la Chine est prête à épauler l’Europe
    Le protectionnisme US pousse l’UE vers le partenariat avec la Chine
    Mission épineuse du Président français à Pékin
    Tags:
    coopération, perspective, partenariat, dialogue, guerre commerciale, Institut de l'Europe de l'Académie des sciences de Russie, Institut chinois des relations internationales contemporaines, Union européenne (UE), Sputnik, G20, Liu He, Xu Feibiao, Vladislav Belov, Hambourg, Argentine, Europe, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik