Ecoutez Radio Sputnik
    Un Boeing 737/8 of Lion Airlines (photo d'archive)

    Le crash du Boeing indonésien était-il imminent?

    CC BY-SA 2.0 / Alec Wilson / PK-LOI
    International
    URL courte
    0 14

    Le Boeing 737 de la compagnie indonésienne Lion Air, qui s'était abîmé en mer fin octobre avec 189 personnes à bord et dont les pilotes auraient tenté de reprendre le contrôle jusqu’à la dernière minute, avait décollé avec un capteur non réparé, selon le rapport préliminaire établi sur les données d’une des boîtes noires.

    Les pilotes du Boeing 737 indonésien, qui s'est abîmé en mer de Java avec 189 personnes à bord le 29 octobre, n'ont jamais abandonné leurs tentatives pour reprendre le contrôle de l'avion, a annoncé The Seattle Times. Le quotidien se réfère au rapport préliminaire, établi sur les données d'une des boîtes noires, selon lequel l'avion est parti avec un capteur défectueux du système anti-décrochage.

    Le quotidien indique que les deux pilotes se sont battus contre le nouveau système anti-décrochage qui a poussé 26 fois le nez de l'appareil à piquer vers le sol.

    «Les pilotes ont lutté jusqu'au bout», a déclaré le capitaine Nurcahyo Utomo, responsable du département incidents aériens au sein du Comité indonésien de sécurité des transports.

    Cependant les s'ils ont réagi à chaque mouvement de piqué en relevant le nez de l'avion, ils n'ont mystérieusement pas imité les pilotes d'un vol de la veille: ces derniers avaient simplement désactivé ce système anti-décrochage.

    L'agence Bloomberg signale que selon le rapport d'enquête préliminaire, un capteur défectueux au centre de l'enquête n'avait pas été réparé, bien qu'il ait eu des problèmes lors du vol précédent.

    Un mécanicien a travaillé sur d'autres capteurs et équipements au cours de l'intervention d'une équipe de nuit avant le départ matinal, selon le Comité indonésien de sécurité des transports.

    Un Boeing 737 MAX de Lion Air reliant Jakarta à Pangkal Pinang, la plus grande ville de l'île indonésienne de Bangka, au large de Sumatra, s'est abîmé le 29 octobre en mer de Java. Aucune des 189 personnes à bord n'a survécu à cette catastrophe.

    L'avion qui s'est écrasé avait été construit en 2018 et mis en service au mois d'août de cette même année.

    Lire aussi:

    Crash du Boeing avec 189 personnes à bord: les données des boîtes noires enfin obtenues
    Les Boeing 737 risqueraient de faire des piqués
    Crash de l'avion Lion Air en Indonésie: une des boîtes noires retrouvée (vidéo)
    Tags:
    pilote, capteur, Boeing 737 MAX, Lion Air, mer de Java
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik