Ecoutez Radio Sputnik
    Rabat

    Les Français sur la première place du podium des étrangers travaillant au Maroc

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    6100

    Les Français sont la première communauté de travailleurs étrangers au Maroc. C’est ce qui ressort d’un rapport récemment publié par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) français, confirmant une tendance touchant aussi l’Algérie.

    A l'instar de l'Algérie, le Maroc est devenu une destination pour la main d'œuvre française cherchant à s'établir à l'étranger. C'est ce qu'a indiqué un récent rapport du Conseil économique, social et environnemental (CESE) français, cité par le site d'information marocain bladi.Net, dans son édition de ce lundi 3 décembre, en affirmant que les ressortissants français sont la première communauté, en nombre, des étrangers travaillant au Maroc. Le nombre de travailleurs étrangers établis au royaume chérifien est de 26.283, dont 31,4% de femmes et 69,6% d'hommes, selon le même rapport.

    Selon le média, citant le rapport ci-dessus, en 2017, les français étaient 5346 à travailler au Maroc, devant les Sénégalais (4958), les Espagnols (2722), les Tunisiens (964), les Philippins (905), les Ivoiriens (899), les Algériens (770), les Américains (667), les Turcs (664) et enfin les Chinois (628).

    Le Maroc n'est pas le seul pays du Maghreb à connaitre un tel phénomène. En effet, pendant que de jeunes Algériens tentent de rejoindre l'Europe sur des embarcations de fortune en traversant la Méditerranée au péril de leur vie, un phénomène migratoire inverse est en cours. Dans un reportage diffusé le 19 octobre, France 3 le décrit. L'enquête signée Karim Baïla, Laurent Esnault et Alban Poitevin, dont le titre est «Algérie, le nouvel eldorado», raconte l'aventure de plusieurs jeunes français issus de l'immigration et diplômés de l'enseignement supérieur français qui tentent de se faire une situation en Algérie, chose qu'ils n'ont pu réaliser en France. «Les Français d'origine algérienne qui ont choisi d'investir en Algérie seraient aujourd'hui près de 30.000», a-t-on annoncé dans le reportage.

    Lire aussi:

    L’Algérie en dehors des négociations pour la résolution du conflit au Sahara occidental
    Mohammed VI appelle Alger à enterrer la hache de guerre et relancer les relations
    Macron pourrait-il donner un nouveau souffle aux relations algéro-françaises?
    Tags:
    travailleurs immigrés, Algérie, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik