Ecoutez Radio Sputnik
    L' USS McCampbell (DDG85) à la base navale de Yokosuka (archives)

    «Opération liberté de navigation» US à proximité d’une base de la Marine russe

    © AP Photo / Koji Sasahara
    International
    URL courte
    35563

    Un destroyer américain doté de missiles de croisière Tomahawk a effectué une «opération liberté de navigation» à proximité immédiate du golfe de Pierre-le-Grand, qui abrite la base de la Flotte russe du Pacifique à Vladivostok, selon CNN.

    Mercredi 5 décembre, le destroyer américain McCampbell a croisé dans la zone du golfe de Pierre-le-Grand au bord duquel est située la ville de Vladivostok, a annoncé la porte-parole de la flotte américaine du Pacifique, affirmant que l'opération tendait à faire respecter la liberté de navigation et à contester les prétentions de la Russie, sans cependant préciser lesquelles.

    «L'USS McCampbell a navigué dans les environs du golfe de Pierre-le-Grand pour contester les prétentions maritimes excessives de la Russie et faire respecter les droits, libertés et utilisations licites de la mer par les États-Unis et d'autres nations», a déclaré à CNN la lieutenant Rachel McMarr, porte-parole de la flotte américaine du Pacifique.

    La militaire a précisé que les opérations pour la liberté de navigation ne «concernaient pas un pays en particulier, ni l'actualité en cours», sous-entendant le récent incident dans le détroit de Kertch pendant lequel des navires ukrainiens avaient violé la frontière russe et avaient été arraisonnés.

    «Ces opérations démontrent que les États-Unis voleront, navigueront et opéreront là où le droit international le permet. En mer du Japon, tout comme dans d'autres endroits du monde», a-t-elle ajouté.

    Un responsable de la marine américaine a déclaré à CNN que les États-Unis ne reconnaissaient pas les revendications de la Russie concernant cette zone de la mer du Japon, affirmant qu'elle dépassait de loin les 12 milles de distance à partir des côtes russes prescrits par le droit international.

    Aucune précision n'a été cependant fournie au sujet de ces revendications.

    L'apparition d'un navire de guerre américain à proximité du golfe de Pierre-le-Grand qui abrite la base de la Flotte russe du Pacifique n'a pas été encore commentée par la Défense russe.

    L'USS McCampbell est un destroyer de classe Arleigh Burke. Il est équipé du système de défense antimissile Aegis et embarque des missiles de croisière Tomahawk. Au total, plus de 60 navires de cette classe ont été construits aux États-Unis depuis 1988.

    Lire aussi:

    Un destroyer US à proximité du golfe de Pierre-le-Grand: commentaire de la Défense russe
    Les États-Unis seraient disposés à envoyer des navires en mer Noire
    La réputation de la flotte américaine émoussée par le destroyer USS John McCain
    Tags:
    destroyer, liberté de navigation, USS McCampbell, Flotte russe du Pacifique, Rachel McMarr, mer du Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik