Ecoutez Radio Sputnik
    Un poste de contrôle syrien à la frontière avec le Liban

    L'armée syrienne en état d'alerte alors que des avions israéliens approchent sa frontière

    © Sputnik . Mohammad Alaeddin
    International
    URL courte
    22786

    Après le lancement la semaine dernière d’une opération visant à détruire les possibles tunnels du Hezbollah, l’aviation de l’État hébreu a intensifié ses vols dans la zone frontalière avec la Syrie, ce qui aurait poussé l’armée de Damas à mobiliser sa défense aérienne, selon Al-Masdar.

    Au cours des dernières 24 heures, l'aviation israélienne a effectué plusieurs vols dans la zone frontière libano-syrienne, affirme le journal Al-Masdar. Selon le média, ces manœuvres ont poussé l'armée syrienne à élever son niveau d'alerte, tout en préparent sa défense anti-aérienne à un affrontement potentiel.

    D'après Al-Masdar, plusieurs avions de chasse israéliens ont été aperçus ce matin au-dessus de la vallée de la Beqa'a, dans l'est du Liban, tout près de la frontière syrienne. Et même si l'aviation de l'État hébreu n'est finalement pas entrée dans l'espace aérien syrien, l'armée syrienne aurait quand même pris des mesures de précaution en élevant son niveau d'alerte. Pour l'heure, les autorités syriennes n'ont pas commenté ces informations. 

    L'armée de l'air israélienne a intensifié ses vols dans les zones frontalières suite au lancement mercredi dernier de «l'opération Bouclier du nord», ayant pour objectif, selon Tsahal, de détruire les possibles tunnels du Hezbollah.

    L'armée syrienne a à plusieurs reprises utilisé sa DCA pour repousser différentes attaques aériennes. Les dernières informations à ce sujet remontent à la soirée du jeudi 29 novembre lorsque des militaires ont annoncé avoir abattu un avion israélien et quatre missiles. Elles ont été démenties le lendemain par Tsahal ainsi que par une source au sein de l'armée syrienne.

    Dimanche soir, des médias officiels syriens ont rapporté que les défenses anti-aériennes de l'armée avaient ouvert le feu en direction de «cibles aériennes hostiles» près de l'aéroport de Damas, avant de retirer cette information.

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    L’Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l’attaque des deux pétroliers en mer d’Oman?
    Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran
    Tags:
    armée, aviation, Hezbollah, Liban, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik