Ecoutez Radio Sputnik
    Gilets jaunes le 1 décembre 2018 à Paris

    «Aveugles, sourds et muets»: Erdogan sur la couverture des protestations en France

    © Sputnik . Ирина Калашникова
    International
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
    33997

    La presse et les défenseurs des droits de l’Homme ne voient de violations que dans certains pays et passent sous silence ce qui se déroule, par exemple, en France, a relevé le Président de la République turque.

    Les défenseurs des droits de l’Homme occidentaux ainsi que la presse font preuve de malhonnêteté en traitant de manière différente les protestations en Turquie et en France, a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

    «Les défenseurs des droits de l’Homme qui ont activement travaillé lors des manifestations "de Gezi" ne parlent pas de Paris, ils sont aveugles, sourds et muets. Les médias internationaux ne montrent pas objectivement ce qui se passe en France», a-t-il souligné.

    Et de rappeler que ces mêmes personnes et médias ont bouleversé le monde entier lors des protestations en Turquie.

    «Allez, montrez de la même manière les protestations en France. Mais ils ne le font pas parce qu’ils sont malheureux», a-t-il déclaré intervenant à Ankara à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme. 

    Et d’ajouter que personne ne pourrait plus donner de leçons de démocratie et de droits de l’Homme à la Turquie.

    «Ceux qui crient plus fort que les autres au sujet des droits de l’Homme en donnent depuis longtemps de mauvais exemples», a conclu M.Erdogan.

    En juin 2013, la Turquie a connu une vague de protestations après que les autorités ont décidé de détruire le parc urbain Gezi d’Istanbul. Les manifestations qui avaient commencé dans cette ville se sont propagées dans le pays et ont gagné en ampleur pour se transformer en protestations anti-gouvernementales. 

    Depuis plusieurs semaines, la France connaît la mobilisation des Gilets jaunes. Après la première manifestation qui s'est déroulée le 17 novembre, des membres du mouvement ont organisé le quatrième acte de leur mobilisation le samedi 8 décembre. Dénonçant à l'origine la hausse des carburants, ils expriment désormais une colère sociale bien plus profonde.

    Près de 136.000 personnes ont participé à cet acte 4 en France, soit un nombre pratiquement équivalent à celui du 1er décembre. Au total, quelque 2.000 personnes ont été interpellées le 8 décembre, selon la place Beauvau.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    Une quarantaine de morts lors de l'attaque de deux villages au Mali
    Tags:
    gilets jaunes, objectivité, couverture, droits de l’homme, médias, protestations, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik