International
URL courte
401478
S'abonner

Quatre appareils des Forces aérospatiales russes ont parcouru plus de 10.000 km pour rejoindre un aéroport vénézuélien, informe le ministère russe de la Défense, précisant que lors d’une partie de leur trajet des chasseurs norvégiens avaient escorté les avions.

Partis de Russie, deux Tu-160 russes ainsi qu’un An-124 et un Il-62 des Forces aérospatiales du pays ont atterri à l’aéroport international du Venezuela, informe le service de presse du ministère russe de la Défense. 

«Deux bombardiers stratégiques Tu-160, un avion de transport militaire An-124 et un avion long-courrier Il-62 des Forces aérospatiales ont effectué un vol depuis des aérodromes de Fédération de Russie jusqu’à l’aéroport international Maiquetía», indique la source dans un communiqué. 

Et de préciser que le trajet des appareils passait au-dessus des mers de Barents et de Norvège, de de l’océan Atlantique et de la mer des Caraïbes. Les pilotes ont parcouru plus de 10.000 km et le vol a été réalisé en stricte conformité avec les normes internationales de l’utilisation de l’espace aérien. 

Cela étant dit,  les appareils ont été escortés à plusieurs reprises par des F-18 de la Force aérienne royale norvégienne, ajoute encore le ministère. 

La vidéo de l'arrivée de ces appareils au Venezuela a ensuite été rendue publique par la chaîne Zvezda.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
vol, An-124, Il-62, Tu-160, F/A-18 Hornet, Troupes aérospatiales de Russie, Venezuela, Norvège, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook