Ecoutez Radio Sputnik
    Juifs en Europe

    «Maladie incurable»: un tiers des juifs d’Europe veulent émigrer

    © AP Photo / Dan Balilty
    International
    URL courte
    13711192

    Un récent sondage de l’Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne a révélé une tendance qualifiée de «choquante» par le directeur de cet organisme communautaire. D’après ses résultats, de plus en plus de juifs ne se sentent plus en sécurité et veulent quitter l’Europe.

    Plus de 90% des juifs d'Europe, interrogés dans le cadre du sondage de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA), estiment que le sentiment antisémite devient de plus en plus forts dans leurs pays. Cette perception est le plus largement répandue en France où elle est partagée par 93% des personnes interrogées, tandis qu'en 2012 ce chiffre était de 85%.

    D'ailleurs, presque 30% d'entre eux ont déclaré avoir été harcelés du fait d'être juif. Néanmoins, la plupart des victimes (80%) ne l'ont pas rapporté à la police. Par ailleurs, plus d'un tiers des personnes interrogées essayent de ne pas fréquenter d'évènements juifs et 38% considèrent la possibilité de quitter l'UE.

    Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne, s'est prononcé lundi sur le problème d'antisémitisme lors de la présentation du rapport de la FRA.

    «Chaque fois que des communautés se dressent l'une contre l'autre, chaque fois que des politiques identitaires sont à nouveau en jeu, les premières victimes sont toujours les juifs […] Le vingtième siècle a connu beaucoup de maladies. La seule qui reste incurable est l'antisémitisme», a déclaré M.Timmermans.

    Le directeur de la FRA Michael O'Flaherty a, à son tour, appelé les pays européens à prendre des mesures afin de prévenir le renforcement de l'antisémitisme.

    «Des décennies après l'Holocauste, l'augmentation choquante du niveau d'antisémitisme continue à tourmenter l'UE […] Les pays membres doivent en prendre note et renforcer leurs efforts afin de prévenir et combattre l'antisémitisme», a-t-il déclaré.

    Le sondage de la FRA a été réalisé auprès de plus de 16.000 juifs qui habitent dans 12 pays européens, dont l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, la Hongrie, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, l'Espagne, la Suède et le Royaume-Uni.

    Lire aussi:

    La tour Eiffel évacuée et fermée après qu’un homme a été surpris en train de l’escalader
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Une opération pour faire descendre l’homme ayant escaladé la tour Eiffel en cours
    Tags:
    harcèlement, Juifs, antisémitisme, sondage, Agence des droits fondamentaux de l'UE (FRA), Commission européenne, Union européenne (UE), Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik