International
URL courte
570
S'abonner

Le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a annoncé samedi à la télévision qu'il entendait se conformer à la décision de la Cour constitutionnelle et avait l'intention de dissoudre le Conseil législatif palestinien, prévoyant de nouvelles élections d'ici six mois.

Le Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a annoncé son intention de dissoudre le parlement et d'organiser des législatives dans les six mois à venir.

«La Cour constitutionnelle a pris la décision de dissoudre le Conseil législatif et de tenir de nouvelles élections d'ici six mois. Nous nous en tiendrons à la décision de la Cour», a déclaré Mahmoud Abbas lors d'une prestation télévisée.

Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane
© REUTERS / Bandar Algaloud/Courtesy of Saudi Royal Court
Les dernières élections législatives dans les territoires palestiniens remontent à 2006. Elles ont été remportées par le mouvement islamiste Hamas qui, un an plus tard, s'est emparé du pouvoir dans la bande de Gaza pour ne laisser sous contrôle des partisans de Mahmoud Abbas que la Cisjordanie, après quoi les activités du Conseil législatif ont été pratiquement paralysées.

Lire aussi:

Les États-Unis prêts à défendre le Japon avec l’arme nucléaire
Les Tatars de Crimée proposent à Erdogan de se rencontrer sur leur sol
Biden face aux accords de «paix» de Trump pour Israël: «On voit aujourd’hui les limites de l’exercice»
L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Tags:
élections législatives, dissolution, parlement, Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, Bande de Gaza, Cisjordanie, Palestine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook