International
URL courte
303
S'abonner

A Kaboul, une attaque à la voiture piégée, suivie de tirs, a eu lieu lundi à proximité du ministère des Travaux publics, a annoncé le ministère de l'Intérieur afghan. Par la suite, deux autres explosions ont retenti, au moins cinq personnes ont perdu la vie dans les attaques, selon les médias locaux.

Une explosion a retenti lundi après-midi (heure locale) dans la capitale afghane, non loin du ministère des Travaux publics, et des coups de feu ont été entendus par la suite, a annoncé le ministère de l'Intérieur afghan, cité par Reuters.

Il s'agit vraisemblablement d'un véhicule piégé. Des témoins ont posté sur les réseaux sociaux des photos sur lesquelles on voit de la fumée noire au-dessus du quartier où se trouve le ministère des Travaux publics.

Les assaillants ont ouvert le feu après l'explosion puis pénétré dans l'enceinte du bâtiment gouvernemental, indique la chaîne locale 1TV, se référant à une source au sein du ministère. Des forces de police ont été dépêchées sur les lieux.

Par la suite, deux autres explosions ont frappé la même zone, a signalé la chaîne TOLO News, citant des sources au sein des forces de l'ordre. Selon des témoins, l'attaque a fait au moins cinq morts, a ajouté la chaîne. Le ministère de l'Intérieur a annoncé qu'une prise d'otages avait eu lieu.

Au moins 25 personnes ont été tuées lundi à Kaboul, selon le dernier bilan fourni dans la soirée par le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur, Najib Danish, cité par l'AFP. Vingt personnes ont été blessées dans cet assaut qui a duré plusieurs heures et s'est achevé avec la mort des quatre assaillants, a ajouté le porte-parole.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
«Absurdie», «gardien de prison», «incompétence»: le monde politique réagit aux annonces de Macron
Tags:
voiture piégée, assaillants, fusillade, tirs, explosion, Kaboul, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook