Ecoutez Radio Sputnik
    Oxford English Dictionary

    Ministre suisse: «I can English understand but je préfère répondre en français»

    © AP Photo / Caleb Jones
    International
    URL courte
    10200
    S'abonner

    La maîtrise imparfaite de l’anglais du nouveau ministre suisse de l’Économie, Guy Parmelin, n’est pas passée inaperçue de l’autre côté de l’Atlantique.

    Une petite phrase prononcée à la télévision alémanique par le nouveau ministre suisse de l'Économie, Guy Parmelin, a suscité l'intérêt de la presse américaine. L'ancien agriculteur francophone, aujourd'hui âgé de 59 ans, avait eu le malheur en 2015 de reconnaître son incapacité à parler anglais:

    «I can English understand but je préfère répondre en français pour être plus précis», a déclaré le ministre à une question de la chaîne. Ses propos ne sont pas passés inaperçus de l'autre côté de l'Atlantique, The New York Times ayant publié un vaste article consacré aux mésaventures linguistiques de M.Parmelin et d'autres responsables suisses.

    «Parmi les leaders mondiaux, la maîtrise de l'anglais est souvent considérée comme allant de soi, même si des interprètes sont présents», indique le quotidien.

    Le journal souligne que même en Suisse le ministre Parmelin «était critiqué pour ses faibles compétences en allemand», bien que l'usage veuille que les responsables fédéraux comprennent aussi bien l'allemand que le français.

    The NYT rappelle également la récente tentative échouée du membre du parti libéral suisse FDP Hans Wicki pour faire preuve de sa maîtrise du français pendant la campagne électorale:

    «Oui, bien sûr, je parle français, mais je ne suis pas un… un… Übersetzer wie Karin Keller-Sutter ("interprète comme Karin Keller-Sutter", ndlr)», a déclaré M.Wicki, faisant référence à sa rivale pour un siège au Conseil fédéral. Malgré l'élégance certaine de cette tournure, M.Wicki a finalement été devancé par sa colistière.

    Tags:
    responsables, anglais, linguistique, langue, élections, Conseil fédéral (Suisse), Guy Parmelin, Suisse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik