Ecoutez Radio Sputnik
    Un imam (Image d'illustration)

    Un imam canadien explique à des jeunes que souhaiter «joyeux Noël» est pire qu’un meurtre

    © AFP 2018
    International
    URL courte
    24433

    Les musulmans qui souhaitent aux chrétiens «joyeux Noël» commettent des crimes encore plus graves qu’un meurtre, a déclaré l’imam canadien Younus Kathrada devant les jeunes croyants rassemblés à Victoria, dans la province canadienne de la Colombie-Britannique. Ses propos n’ont pas tardé à faire un malheur sur les réseaux sociaux.

    Lors de son sermon à la jeunesse musulmane de Victoria, qui a précédé les célébrations de Noël dans le monde entier, l'imam canadien Younus Kathrada a déploré l'attitude des musulmans quant à ce qu'il a décrit comme «de fausses vacances», tout en affirmant qu'ils «doivent être offensés» par les croyances des chrétiens, selon la vidéo rendue publique par L'Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI).

    «Il y a ceux qui leur souhaiteront "joyeux Noël". Que leur souhaitez-vous? Des félicitations pour la naissance de votre Messie? Est-ce acceptable pour un musulman? Approuvez-vous ainsi leurs croyances?»,  a-t-il fustigé.

    Kathrada est allé encore plus loin en affirmant que si une personne commettait des péchés majeurs tels que l'adultère, le mensonge ou le meurtre, «ce n'est rien comparés au péché de souhaiter et de saluer les non-musulmans pour leurs fausses fêtes».

    Cependant, il a tenu à souligner qu'il n'appelait pas les musulmans à s'en prendre à des non-musulmans. «Je ne dis pas, et je n'ai jamais dit, sortez et tuez-les simplement […] Comme Allah vous dit de ne pas laisser que l'inimitié qui existe entre vous et un peuple vous pousse à être injuste envers celui-ci. Ainsi, soyez justes», a conclu Kathrada.

    Les assertions de l'imam n'ont pas tardé à provoquer des réactions mitigées sur les réseaux sociaux.

    «Incroyablement stupide puisque les musulmans croient en l'Immaculée Conception et vénèrent Jésus comme un messie».

    «C'est si horrible. Non seulement certains pourraient utiliser ce qu'il a dit comme un prétexte pour haïr les musulmans canadiens, mais aussi cela pourrait entraîner une violence que je n'arrive pas à imaginer! Un tel discours va sans doute à l'encontre des lois canadiennes sur la liberté d'expression».

    «Je suis sûre qu'il fait partie des fanatiques qui considèrent la célébration de l'anniversaire des prophètes (ou des anniversaires en général) comme un péché. J'ai entendu parler de clercs qui lavaient le cerveau des gens en condamnant des célébrations/des deuils en tout genre. Ils devrait être bannis.»

    «Dans cette logique, on dirait que souhaiter aux musulmans l'Aïd el-Fitr ferait de moi un païen et un apostat du christianisme. C'est complètement ridicule.»

    Premièrement, si vous vous associez avec l'imam Younus Kathrada dans cette vidéo, vous prêchez la haine et non la tolérance. (…) Si vous croyez vraiment que nous, musulmans, ne devrions pas souhaiter «joyeuses fêtes» à nos concitoyens non-musulmans, vous avez besoin d'aide.»

    Lire aussi:

    Deux fois plus de musulmans aux USA d'ici 2050
    L’islam deviendra la religion la plus répandue dans le monde en 2070
    «Je suis Qatar»: sous la plume des imams fondamentalistes
    Tags:
    tolérance, religion, islam, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik