Ecoutez Radio Sputnik
    Attentat près du Caire

    Explosion d’un bus près des pyramides en Égypte: l’engin aurait été actionné à distance

    © REUTERS / AMR ABDALLAH DALSH
    International
    URL courte
    1010

    Le bilan de l’attaque visant le bus touristique en Égypte s’est alourdi suite au décès de deux blessés, a informé le Premier ministre du pays. Se référant à des sources au sein des forces de l’ordre, les médias locaux indiquent que l’attaque aurait été dirigée à distance.

    Les auteurs de l’attentat survenu ce vendredi soir près des pyramides de Gizeh, en Égypte, et visant un bus touristique, ont actionné l’engin explosif à distance, informe le portail d’informations Al-Bawaba, se référant à des sources policières.

    «Les premiers résultats du travail des enquêteurs indiquent que les exécuteurs ont commis l’attentat en employant un moyen de gestion à distance», est-il indiqué.

    L’enquête se poursuit. Entre temps, le Premier ministre du pays, Moustafa Madbouli, a fait savoir devant les représentants de la presse que le bilan de l’attaque s’était alourdi et s’élève désormais à quatre morts: le guide touristique et un touriste ont succombé à leurs blessures. Encore un blessé est en outre dans un état critique, d’après la même source.

    Comme l’a expliqué le chef du gouvernement, le bus transportant des Vietnamiens a en effet dévié des itinéraires touristiques protégés par la police.

    «Le bus a emprunté une autre voie, sans prévenir les forces de l’ordre», a-t-il indiqué.

    Vendredi soir, un bus transportant des touristes vietnamiens a été visé par une attaque à l’explosif. En conséquence, deux touristes ont perdu la vie sur le coup.

    Lire aussi:

    L’attentat de Gizeh révèle la «faiblesse» des terroristes en Égypte, selon un général
    Un officier de police trouve la mort dans une explosion près d’une église au Caire
    Égypte: le bilan de l’attentat de Gizeh s’alourdit
    Tags:
    touristes, explosifs, attentat, victimes, Moustafa Madbouli, Vietnam, Le Caire, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik