Ecoutez Radio Sputnik
    La Corée du Nord

    L’ambassadeur nord-coréen en Italie fait défection et se cache

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    7114

    Le plus haut diplomate nord-coréen en Italie s'est enfui de la mission diplomatique début novembre et a demandé l’asile dans le pays, selon un député et des sources anonymes sud-coréens. Rome affirme de son côté ne pas être au courant des faits.

    L'ambassadeur par intérim nord-coréen en poste en Italie s'est enfui et se cache désormais, a déclaré jeudi un député sud-coréen après une réunion à huis-clos avec des responsables des services de renseignement sud-coréens.

    «La mission de l'ambassadeur par intérim Jo Song Gil devait se terminer fin novembre 2018 et il s'est enfui de la mission diplomatique début novembre» avec sa femme, a déclaré aux journalistes Kim Min-ki.

    Cette réunion entre les services de renseignements sud-coréens et des députés est intervenue après que le quotidien sud-coréen JoongAng Ilbo a rapporté que M.Jo avait demandé l'asile avec sa famille dans un pays occidental, ce qui constituerait une importante défection pour Pyongyang.

    Une source diplomatique citée par le quotidien affirme par ailleurs que l'ambassadeur avait demandé l'asile au début du mois dernier.

    M.Jo, âgé de 48 ans, assurait l'intérim depuis octobre 2017, quand l'Italie avait demandé à l'ambassadeur désigné de Corée du Nord, Mun Jong-Nam, qui n'était pas encore totalement accrédité, de quitter le pays, en protestation contre les lancements de missiles et les essais nucléaires menés par Pyongyang.

    La plupart des diplomates nord-coréens doivent généralement laisser au pays des membres de leur famille, souvent des enfants, pour les décourager de faire défection une fois en poste à l'étranger. Or, M.Jo est arrivé à Rome en mai 2015 avec sa femme et ses enfants, ce qui laisse penser qu'il pourrait être originaire d'une famille privilégiée, indique le quotidien.

    Interrogée par l'AFP, une source proche du ministère italien des Affaires étrangères a indiqué que Rome «n'a pas connaissance» d'une telle demande d'asile, tout en précisant que le ministère avait seulement reçu une demande de «remplacement» de ce diplomate nord-coréen en poste à Rome.

    Lire aussi:

    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    Un député LREM traite Jérôme Rodrigues de «débile profond» en plein direct (vidéo)
    Tags:
    défection, ambassadeur, Corée du Nord, Rome, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik