International
URL courte
Tentative de coup d'État au Venezuela (212)
7229
S'abonner

Alors que le Président vénézuélien s’apprête à assumer un second mandat, le parlement du pays a déclaré, d’après la presse, qu’il ne reconnaîtrait pas sa légitimité. Pour rappel, le gouvernement de Maduro ne reconnaît pas les décisions de cet organe contrôlé par l’opposition.

L’Assemblée nationale vénézuélienne, contrôlée par l'opposition, a déclaré ce samedi que la présidence de Nicolas Maduro était illégitime, alors que ce dernier s'apprête à entamer un second mandat.

«Nous réaffirmons l'illégitimité de Nicolas Maduro», a déclaré son nouveau président Juan Guaido, cité par l’agence France-Presse (AFP).

À partir du 10 janvier, il usurpera la présidence et, par conséquent, le parlement sera le seul représentant légitime du peuple, a-t-il indiqué.

Pour rappel, l’Assemblée nationale constituante vénézuélienne a été élue en 2017 dans la République bolivarienne et a assumé les pouvoirs du parlement monocaméral, si bien que les décisions de ce dernier ne sont pas reconnues par le gouvernement du pays.

Vendredi, 13 pays du Groupe de Lima ont annoncé qu’ils ne reconnaîtraient pas la légitimité du nouveau mandat de Nicolas Maduro qui doit débuter jeudi et l'exhortent à transférer les pouvoirs à l'Assemblée nationale jusqu'à l'organisation de nouvelles élections.

Dossier:
Tentative de coup d'État au Venezuela (212)

Lire aussi:

Un ancien ministre de Hollande et Mitterrand entendu sur des accusations de viols sur mineur
Les États-Unis s’abstiennent de partager leurs vaccins anti-Covid avec d’autres pays
Ce chasseur russe est l’un des plus beaux du monde, selon les lecteurs d’un site américain
Une boule de titane pesant 41 kg et présentant des écritures cyrilliques trouvée sur une plage aux Bahamas
Tags:
Assemblée nationale du Venezuela, mandat, parlement, Nicolas Maduro, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook