Ecoutez Radio Sputnik
    Séisme

    Le séisme en Iran aurait fait au moins 30 blessés

    CC0 / Arcturian
    International
    URL courte
    107
    S'abonner

    Une trentaine de personnes se sont présentées à l’hôpital en Iran avec différentes blessures suite au tremblement de terre qui s’est produit ce dimanche 6 janvier à l'est de l'Iran près de la frontière irakienne, informe l'Agence de presse de la République islamique (IRNA).

    Ce dimanche 6 janvier, un séisme de magnitude 5,9 a secoué l'est de l'Iran, dans la zone de la frontière irako-iranienne, faisant au moins 30 blessés, selon l'agence IRNA. 

    ​​Le porte-parole des services d'urgence iraniens, Mojtaba Khaledi, a fait savoir qu'au moins 29 blessés avaient été traités suite au séisme qui s'était produit à 23 km de Gilan-e Gharb, dans la province de Kermanshah.

    «Aucune de ces personnes n'a été blessée par le tremblement de terre, les blessures ont été causées par la peur et la fuite», a déclaré Khaledi cité par IRNA.

    Il a précisé que 31 personnes s'étaient présentées à l'hôpital après le séisme avec différentes blessures. Deux personnes sont encore en cours de traitement.

    Dans un premier temps, l'agence IRNA avait signalé une magnitude de 5,9. Toutefois, selon les dernières informations de l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS), ce tremblement de terre avait une magnitude de 5,5. L'épicentre était situé à 133 km au nord-est de la ville de Bagdad. Le foyer du séisme se trouvait à une profondeur de 49 km. 

    Auparavant, un tremblement de terre de magnitude 5,8 avait frappé ce dimanche 6 janvier la zone de la frontière irako-iranienne, à 23 km de Gilan-e Gharb, dans la province de Kermanshah, et à 133 km au nord-est de la ville de Bagdad.

    Tags:
    blessés, séisme, frontière, Iran, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik