Ecoutez Radio Sputnik
    Algérie

    Le ministre algérien de l'Intérieur serait en voyage dans le sud du pays, une première

    © AP Photo / Toufik Doudou
    International
    URL courte
    6223

    Accompagné des ministres du Commerce et des Travaux publics, le ministre algérien de l'Intérieur s'est rendu le week-end dernier dans les régions méridionales du pays, rappelant que sa priorité était de sécuriser les zones frontalières, a annoncé RFI, ajoutant que c'était une première.

    Le ministre algérien de l'Intérieur, Noureddine Bedoui, a effectué le week-end dernier une visite dans les régions frontalières dans le sud du pays pour évoquer la sécurisation des frontières et répondre aux demandes de développement des habitants de ces régions sahariennes isolées, a indiqué Radio France internationale (RFI).

    Dans le cadre d'un périple inédit, les ministres algériens de l'Intérieur, du Commerce et des Travaux publics se sont rendus samedi à Tin Zaouatine, ville à la frontière du Mali, pour une première visite ministérielle depuis l'indépendance du pays en 1962, a poursuivi la radio. Les trois ministres se sont déplacés ensuite à In Guezzam, à la frontière avec le Niger, pour annoncer une série de projets de développement, notamment de routes, d'écoles, d'une piscine et d'ambulances.

    Toujours selon RFI, Noureddine Bedoui a affirmé que sa priorité était de sécuriser les zones frontalières et que pour ce faire, il fallait répondre aux demandes de développement des habitants.

    En août dernier, une violente manifestation avait éclaté à Djanet, près de la frontière libyenne, où la situation économique s'était aggravée avec le renforcement du contrôle des frontières, a rappelé la radio. Au mois d'octobre, la présidence avait annoncé un programme spécial de développement pour les régions frontalières.

    Les ministres devraient poursuivre leur visite à In Salah et Tamanrasset.

    Lire aussi:

    Alger-Niamey: le rapatriement des migrants se fait «dans le respect de la dignité humaine»
    Une équipe des services de sécurité tunisiens pourrait bientôt être formée en Algérie
    Le poste frontalier Algérie-Mauritanie, une aubaine pour le front Polisario?
    Tags:
    manifestation, développement, situation économique, école, route, indépendance, visite, ministre, RFI, Mali, Libye, Niger, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik