International
URL courte
6481
S'abonner

Les forces gouvernementales syriennes ont repoussé une attaque du Front al-Nosra* dans le nord de la province de Hama, rapporte mardi l'agence SANA.

Des soldats syriens ont empêché un groupe de terroristes du Front al-Nosra* de pénétrer dans les zones nord du gouvernorat de Hama, annonce l'agence de presse officielle SANA.

Les forces gouvernementales ont éliminé la majeure partie des extrémistes, alors que les restes du groupe ont fui vers la région voisine d'Idlib.

Selon l'agence, les terroristes ont tenté de s'emparer des positions de l'armée dans la région de Wadi Daourat, près de la zone démilitarisée dans le nord-ouest du pays. Une autre attaque des radicaux a eu lieu à 30 kilomètres au nord de Hama. En réponse, l'artillerie syrienne a attaqué les positions de formations armées près de la localité de Morik.

Le journal syrien Al-Watan note pour sa part que les provocations du Front al-Nosra* et de ses alliés se sont intensifiées après que les terroristes ont pris le contrôle de plusieurs avant-postes tenus par l'opposition armée syrienne dans le sud d'Idlib. Les terroristes assiègent aujourd'hui la ville d'Ariha et bloquent la route stratégique Lattaquié — Idlib — Alep. Ils ont en outre lancé une offensive sur la ville de Maaret al-Naaman.

Auparavant, les radicaux du Front al-Nosra* avaient pris le contrôle des villes d'Atarib et de Darat Izza à l'ouest d'Alep, abandonnées par les islamistes d'Ahrar al-Cham* et du Harakat Nour al-Din al-Zenki.

*Organisations terroristes interdites en Russie

Lire aussi:

Néonazis en Ukraine: Moscou étonné par les propos de Jean-Yves Le Drian
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en légère baisse en France
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
Une météorite explose au-dessus de la Turquie ravagée par les incendies – vidéos
Tags:
Syrie, Front al-Nosra, Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Harakat Nour al-Din, lutte antiterroriste, djihadisme, crise syrienne, radicaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook