Ecoutez Radio Sputnik
    Algérie

    L’Algérie serait-elle désormais un important acteur économique?

    © AP Photo / Toufik Doudou
    International
    URL courte
    74811

    Pour de nombreux pays, l’Algérie est une puissance militaire et diplomatique, mais aussi un grand acteur économique et c’est d’ailleurs la qualification que lui donnent des médias d’Afrique centrale, note Algérie patriotique. Le ministre algérien des Finances a déclaré que le pays prévoyait une croissance économique de 2,6% du PIB en 2019.

    Puissance militaire et diplomatique, l'Algérie semble être devenue pour de nombreux pays un acteur économique important et des médias d'Afrique centrale lui donnent cette qualification, écrit ce mardi le site d'information Algérie patriotique.

    Ainsi, le gouvernement algérien prévoit une croissance économique en progression de 2,6% du PIB pour l'exercice 2019, a indiqué, cité par Financial Afrik, le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, qui prévoit une croissance hors hydrocarbures de 3,2%.

    L'Algérie est bien déterminée «à avoir sa place de puissance au Maghreb et en Afrique», a récemment déclaré le ministre algérien du Commerce, Saïd Djellab, à l'occasion du coup d'envoi de la première opération d'exportation vers l'Afrique par voie terrestre.

    Il s'agit de 1.400 tonnes de produits agricoles, agroalimentaires, électroménagers et hygiéniques qui sont partis vers Nouakchott, en Mauritanie, rappelle Algérie patriotique. Pour ce qui est des exportations vers d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djellab a annoncé des opérations en direction du Niger et du Sénégal très prochainement. En outre, l'Algérie envisagerait d'organiser l'exportation de matériaux de construction avant la fin de l'année, en envoyant 150 camions en direction du Niger.

    Alger semble décidé à faire du continent africain une orientation stratégique d'exportation, constate le site. Ainsi, il prévoit de lancer des négociations avec la Communauté économique des pays d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour signer un accord commercial préférentiel entre les deux parties, ce qui facilitera l'accès des produits algériens à cette zone qui compte 300 millions de consommateurs, est-il précisé.

    Par la suite, Alger ciblerait éventuellement des marchés de pays de l'Afrique centrale et australe, selon le site.

    «L'Algérie est un pays pionnier en Afrique, et elle se doit d'intégrer un contenu économique dans sa relation diplomatique et politique distinguée sur le continent», fait-on encore remarquer.

    L'Algérie a participé au cours de 2018 à 25 salons et manifestations économiques, notamment à Washington, Bruxelles, Nouakchott et Doha, en vue de promouvoir ses produits locaux sur les marchés internationaux. Elle y a signé d'importants contrats d'exportation, notamment 25 durant le salon de Nouakchott et 12 autres au salon de Libreville, au Gabon, note Algérie patriotique.

    Cherchant à diversifier ses exportations, l'Algérie a activement participé à la Foire des produits algériens qui s'est déroulée du 23 au 29 octobre 2018 à Nouakchott, avait précédemment souligné le site Tout sur l'Algérie (TSA). Vu les bonnes relations politiques qui lient les deux pays voisins et leur sentiment de fraternité, les entreprises algériennes obtiendraient un avantage réel parce que le marché mauritanien pourrait leur servir de tremplin pour s'implanter sur le marché de l'Afrique de l'Ouest fort, lui, de 350 millions de consommateurs.

    Lire aussi:

    Un nouvel incident avec un pétrolier dans le Golfe? Téhéran livre sa version
    Mediapart affirme que de Rugy a démissionné afin d'éviter de nouvelles révélations sur ses frais de député
    Une nouvelle fusillade meutrière endeuille une cité de Seine-Saint-Denis
    Tags:
    marché, avantages, exportations, matériaux de construction, électroménager, agroalimentaire, PIB, croissance économique, Algérie patriotique, Tout sur l'Algérie (TSA), Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Saïd Djellab, Maghreb, Libreville, Gabon, Bruxelles, Doha, Washington, Niger, Mauritanie, Nouakchott, Afrique de l'Ouest, Afrique, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik