International
URL courte
2250
S'abonner

De plus en plus de réfugiés syriens rentrent chez eux après des années passées en Jordanie et la loi sur l'amnistie générale pour «les personnes s’étant soustraites au service militaire à l'intérieur et à l'extérieur du pays» y contribue. Sputnik s’est entretenu avec un responsable syrien du service des migrations.

La vie en Syrie revient progressivement à la normale et les Syriens ayant fui autrefois les terroristes et ayant trouvé refuge à l'étranger, y compris en Jordanie, sont de plus en plus nombreux à regagner leurs foyers. Sputnik a eu l'occasion de s'entretenir avec un responsable chargé de les accueillir et plusieurs rapatriés.

Les réfugiés syriens en Jordanie rentrent dans leur pays
© Sputnik . Firas al-Ahmad
Les réfugiés syriens en Jordanie rentrent dans leur pays

«Quelque 7.000 Syriens qui avaient trouvé refuge dans des camps de tentes en Jordanie, fuyant les terroristes, sont rentrés en Syrie par le point de passage «Nasib» à la frontière syro-jordanienne depuis sa réouverture il y a trois mois», a raconté à Sputnik le colonel Mazen Gandur, chef du centre des migrations à ce poste-frontière.

Les réfugiés syriens en Jordanie rentrent dans leur pays
© Sputnik . Firas al-Ahmad
Les réfugiés syriens en Jordanie rentrent dans leur pays

Et de préciser que la plupart de ces rapatriés étaient les habitants du gouvernorat de Deraa, dans le sud de la Syrie.

L'administration de Deraa envoie tous les jours des cars vers le poste de passage de la frontière qui déposent par la suite les habitants dans leurs villages. On distribue aux rapatriés des produits de première nécessité et des médicaments et on leur donne des consultations.

Les réfugiés syriens en Jordanie rentrent dans leur pays
© Sputnik . Firas al-Ahmad
Les réfugiés syriens en Jordanie rentrent dans leur pays

Hier, beaucoup de jeunes qui ont l'âge de la conscription sont rentrés en Syrie. Ils ont déclaré à Sputnik qu'ils étaient prêts à servir sous les drapeaux. Cela est devenu possible grâce à l'amnistie déclarée par le Président Bachar el-Assad à l'égard des citoyens s'étant soustraits au service militaire.

Les réfugiés syriens en Jordanie rentrent dans leur pays
© Sputnik . Firas al-Ahmad
Les réfugiés syriens en Jordanie rentrent dans leur pays

À l'automne 2018, le Président syrien a signé la loi sur l'amnistie générale pour «les personnes s'étant soustraites au service militaire à l'intérieur et à l'extérieur du pays». Le document accorde aux déserteurs l'exonération des sanctions pénales qui sont prévues par la loi sur le service militaire. Selon les conditions de l'amnistie, les déserteurs qui se trouvent à l'intérieur du pays doivent se signaler aux autorités dans les quatre mois suivants et que ceux qui se trouvent à l'étranger dans les six mois.

Lire aussi:

«Je cherchais presque à me faire contrôler»: une journaliste passe la frontière allemande en Moselle
Sarkozy placé sous bracelet électronique? L’ex-Président rattrapé par son vieux tweet
Des policiers ouvrent le feu sur un chauffard de 16 ans à Bordeaux, il est dans un état grave
Une vidéo inédite de l'attaque iranienne contre une base US après l’assassinat de Soleimani
Tags:
amnistie, armée, conscription militaire, tentes, camps, réfugiés, Sputnik, Bachar el-Assad, Mazen Gandur, Jordanie, Deraa, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook