Ecoutez Radio Sputnik
    Tir de missiles de croisière russes Kalibr, image d'illustration

    Le monde est-il au seuil de la version 2.0 de la crise des missiles de Cuba?

    © Sputnik . Ministère russe de la Défense
    International
    URL courte
    10441
    S'abonner

    L’auteur d’une publication parue dans un quotidien iranien attire l’attention de ses lecteurs sur le fait que la partie américaine serait perplexe quant à la capacité grandissante des armements russes, notamment des missiles ultra-modernes Kalibr.

    Selon des déclarations de militaires américains, la Russie équiperait actuellement ses navires de combat et ses sous-marins de missiles de croisière Kalibr et envisagerait d’effectuer une mission permanente près des côtes américaines, lit-on dans le quotidien iranien Kayhan

    L’auteur de l’article constate que la course aux armements et la volonté d’assurer la supériorité stratégique et géopolitique par de grandes puissances n’a rien de nouveau. Il souligne pourtant que, ces dernières années, la Chine et la Russie ont sérieusement remis en cause la domination sans partage des États-Unis dans le domaine de l'armement. 

    Dans sa publication, l’auteur explique que des responsables du Pentagone assurent que la Russie déploie actuellement ses missiles de moyenne portée dans la partie occidentale de l’Atlantique. Ainsi, toutes les grandes villes de la côte est des États-Unis, notamment la capitale Washington, peuvent être atteintes par des armes conventionnelles et atomiques russes. 

    «Si de telles déclarations se confirment, il est fort probable que la crise des missiles de Cuba de 1962 se répétera: alors, rappelons-le, l'Union soviétique avait commencé à déployer ses missiles sur le territoire de Cuba», estime-t-on dans l’article.

    Tags:
    missiles, Kalibr, Kayhan, Pentagone, Cuba, URSS, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik