International
URL courte
27633
S'abonner

Jean-Claude Juncker est un «ivrogne notoire» dont l'image correspond bien à l'état actuel de l'Union européenne, a estimé Thierry Mariani quelques jours après avoir annoncé son ralliement au Rassemblement national pour les élections européennes.

Dans son premier discours en tant que candidat du Rassemblement national (RN) pour le lancement de la campagne des élections européennes, Thierry Mariani s'en est pris au président de la Commission européenne. Pour l'ex-ministre Les Républicains, Jean-Claude Juncker, «un ivrogne notoire», «incarne à la perfection le bateau ivre qu'est devenue l'Union européenne».

«Il faudra arracher la barre du navire pour l'obliger à se mettre au service des peuples», a poursuivi M.Mariani en présence de Marine Le Pen.

En troisième position sur la liste du RN pour les élections européennes, il a souligné que la principale menace pour l'Europe «ne venait plus de l'est», alors que l'islamisation et l'immigration risquaient de faire du continent «la nouvelle Atlantide».

Les accusations d'alcoolisme visant Jean-Claude Juncker sont fréquentes parmi les conservateurs et eurosceptiques européens. «Je ne parle qu'avec des gens sobres […]. Il devrait boire deux verres d'eau avant d'ouvrir la bouche», avait lancé en octobre dernier le ministre italien de l'Intérieur et chef de file de la Ligue Matteo Salvini.

Pour sa part, le Luxembourgeois se défend toujours de tout alcoolisme. «Je n'ai pas de problème d'alcool. Maintenant, ça suffit!», avait-il déclaré à la télévision allemande en 2014, lorsqu'il faisait campagne pour la présidence de la Commission européenne.

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Scènes de violences urbaines à Lyon entre la police et des habitants d'un quartier – vidéos
Tags:
alcool, eurosceptiques, menaces, islamisation, Commission européenne, Ligue du Nord (parti italien), Union européenne (UE), Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, Matteo Salvini, Thierry Mariani, Jean-Claude Juncker, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook