International
URL courte
26356
S'abonner

L'explosion survenue mercredi lors du passage d'une patrouille de la coalition internationale à Manbij en Syrie a fait 20 morts, dont 5 militaires US, a annoncé le Président turc Recep Tayyip Erdogan.

20 personnes, dont cinq membres de l'armée américaine, ont trouvé la mort dans l'explosion survenue mercredi lors du passage d'une patrouille de la coalition internationale à Manbij en Syrie, a déclaré Recep Tayyip Erdogan cité par la chaîne locale NTV.

«Selon les rapports dont je dispose, cinq militaires US ont été tués dans l'attentat (…). Cette attaque a été menée par le groupe Daech*. Il est possible qu'ils veulent que cet incident produise une influence sur la décision de Trump de retirer les troupes de Syrie», a indiqué le dirigeant turc devant les journalistes à Ankara.

Pour M.Erdogan, si l'attaque finit par se répercuter sur le modalités du retrait des forces américaines, «ce serait une victoire pour Daech*».

Une explosion s'est produite mercredi lors du passage d'une patrouille de la coalition anti-Daech* à Manbij dans le nord de la Syrie. Un porte-parole de la coalition a confirmé sur Twitter la mort de soldats américains dans l'explosion sans préciser le nombre des victimes. Les djihadistes de Daech* ont revendiqué l'attentat.

Le 19 décembre 2018, Donald Trump a annoncé le départ le plus rapidement possible des militaires américains de Syrie, martelant que les États-Unis ne joueraient plus le rôle de «gendarme du Moyen-Orient».

Par la suite, la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders a annoncé que les États-Unis avaient commencé à retirer leurs troupes de Syrie, tout en soulignant que la victoire sur Daech* ne signifiait pas la fin de la coalition antiterroriste dirigée par Washington.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Frappes israéliennes en Syrie: «un comportement d’État voyou»
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Tags:
morts, patrouille, explosion, Daech, coalition anti-Daech, Forces armées des Etats-Unis, Recep Tayyip Erdogan, Minbej, Turquie, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook