Ecoutez Radio Sputnik
    Casques bleus

    Onu: 10 Casques bleus tués et 25 autres blessés lors de l’attaque terroriste au Mali

    CC BY 2.0 / Untied Nations
    International
    URL courte
    487

    Une attaque terroriste ce dimanche contre un camp de la MINUSMA situé dans le nord du Mali a fait 10 morts et 25 blessés parmi les Casques bleus tchadiens, selon le bilan officiel annoncé par le secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres.

    Dix Casques bleus tchadiens ont été tués et 25 autres blessés lors d’une attaque terroriste contre un camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) situé dans le nord du pays, a indiqué le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, dans un communiqué cité par l’AFP.

    M.Guterres a condamné avec fermeté ce qu'il a qualifié d'«attaque complexe» contre la base de l'Onu à Aguelhoc, près de Kidal, une région toujours en proie à la menace djihadiste malgré plusieurs années d'intervention internationale.

    Le bilan précèdent faisait état de quatre à huit morts et 19 blessés parmi les militaires de la mission ainsi que de «plusieurs terroristes tués».

    L'AFP rappelle que la MINUSMA, déployée en 2013, après que le nord du Mali est tombé sous la coupe de djihadistes liés à Al-Qaïda*, compte environ 12.500 militaires et policiers. La mission avait déjà perdu jusque-là plus de 160 Casques bleus, dont plus de 100 dans des actes hostiles, soit plus de la moitié des soldats de l'Onu tués pendant cette période dans le monde.

    Lire aussi:

    La France au seuil d’une révolution? Le sondage alarmant de l’Ifop
    Gilets jaunes: l’armée sera déployée samedi pour sécuriser des bâtiments
    Les derniers mots des pilotes du crash du Boeing 737 MAX révélés par les boîtes noires
    Tags:
    casques bleus, ONU, Mali
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik