Ecoutez Radio Sputnik
    Matteo Salvini

    Selon Matteo Salvini, «la France a un très mauvais Président de la République»

    © AP Photo / Ronald Zak
    International
    URL courte
    7416815

    Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, s’est de nouveau attaqué au gouvernement français, qui est, selon lui, «très mauvais», tout comme le Président de la République dont il a souhaité que «les Français se libèrent».

    Connu pour sa rhétorique récente plutôt critique envers la France, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a éclaté de nouveau de critiques dans le contexte des relations bilatérales tendues à cause des questions migratoires. Concrètement, le ministre, intervenant sur Canale 5, a fustigé les «leçons d'humanité de Macron», dont le gouvernement «a refoulé ces derniers mois des dizaines de milliers de migrants à la frontière avec Vintimille, femmes et enfants inclus».

    «En France, ils ont un très mauvais gouvernement et un très mauvais Président de la République. Macron parle d'accueil mais refoule les migrants à la frontière», a-t-il déclaré à la chaîne dans une vidéo publiée également sur sa page Facebook.

    Selon lui, «le peuple français mérite mieux» et aura la chance de signaler sa volonté aux élections européennes:

    «J'espère que les Français pourront se libérer de ce dirigeant si mauvais, et l'occasion se présentera notamment le 26 mai quand le peuple français pourra reprendre en main son futur, son destin et sa fierté si mal représentée par un personnage comme Macron.»

    «Je suis du côté des Français, avec des millions de femmes et d'hommes qui habitent en France», a-t-il ajouté. «La polémique n'est pas avec le peuple, les citoyens et les travailleurs, mais avec Macron qui bavarde tant et fait tellement peu.»

    Ce n'est pas la première fois que le ministre italien s'engage dans une guerre de mots contre Emmanuel Macron. Il a récemment décrit le Président français comme un «problème pour les Français», faisant référence à la mobilisation des Gilets jaunes qui agite la France depuis novembre. Par la suite, il a appelé les autorités françaises à renvoyer à Rome les radicaux italiens qui se cacheraient en France depuis des décennies et qui ne devraient pas «boire du champagne sous la tour Eiffel».

    Le fossé entre la France et l'Italie s'est creusé durant l'été après que Rome a refusé d'accueillir des centaines de migrants sans papiers sauvés en mer. Le Président Macron a accusé le gouvernement italien de réagir d'une manière irresponsable et cynique à la crise du bateau Aquarius. Rome, à son tour, s'en est pris à Paris pour avoir forcé les migrants arrivés en France à rentrer en Italie, pays qui a été le premier point de débarquement des réfugiés arrivant par mer.

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    L'Iran sera-t-il frappé par les USA? «Vous le saurez bientôt», lance Trump
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    accueil, migrants, peuple, gouvernement, crise migratoire, critiques, Matteo Salvini, Emmanuel Macron, Italie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik