Ecoutez Radio Sputnik
    Aéroport de Tel Aviv

    Al-Jaafari: Damas pourrait répondre aux attaques d'Israël en visant l'aéroport de Tel Aviv

    © REUTERS / Nir Elias
    International
    URL courte
    9714710

    Le représentant de la Syrie auprès de l’Onu a souligné que si le Conseil de sécurité ne prenait pas de mesures pour mettre fin aux attaques israéliennes sur le territoire syrien, la Syrie exercerait son droit légitime de se défendre, et par conséquent de répondre à l'agression israélienne sur l'aéroport de Damas en frappant celui de Tel Aviv.

    Après que la défense antiaérienne syrienne a intercepté sept missiles israéliens tirés contre l'aéroport de Damas, Bachar al-Jaafari, le représentant permanent de la Syrie aux Nations unies, a prévenu le Conseil de sécurité que son pays pourrait réaliser une frappe symétrique contre l'aéroport de Tel Aviv, le principal dans l'État hébreu, si l'Onu ne prenait pas de mesures pour faire cesser ces attaques.

    «Soit le temps est venu pour le Conseil de sécurité de prendre des mesures nécessaires pour arrêter les attaques régulières d'Israël contre les territoires syriens, soit la Syrie doit attirer l'attention de ceux qui crée des guerres au sein de ce Conseil, en réalisant son droit légitime de se défendre et de répondre symétriquement à l'attaque israélienne contre l'aéroport international de Damas, en frappant contre l'aéroport de Tel Aviv», a déclaré M.Jaafari, lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu à New York.

    Le ministère syrien des Affaires étrangères adresse régulièrement des missives au secrétaire général et au Conseil de sécurité de l'Onu réclamant de condamner les frappes aériennes d'Israël contre la Syrie et de prendre des mesures en vue de les faire cesser.

    Le 20 janvier dernier, la défense anti-aérienne syrienne avait repoussé une autre attaque de quatre chasseurs israéliens F-16. La DCA a intercepté sept missiles tirés contre l'aéroport de Damas, selon le Centre national de direction de la défense russe.

    Dans la nuit du 20 au 21 janvier, l'armée de l'air israélienne a porté trois frappes aériennes contre des entrepôts d'armes et plusieurs batteries de défense antiaérienne sur le territoire syrien. En repoussant l'attaque, la DCA syrienne a détruit plus de 30 missiles de croisière et de bombes aériennes guidées. Les attaques ont fait quatre morts et six blessés parmi les militaires syriens, a annoncé le Centre national de direction de la défense russe. Israël a qualifié ce raid de réponse à une tentative de frappe contre les hauteurs du Golan enregistrée la veille.

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    «C’est une réforme pour la précarité»: la bourde de la ministre du Travail
    Tags:
    frappe aérienne, Conseil de sécurité de l'Onu, Bachar al-Jaafari, Tel Aviv, Damas, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik