Ecoutez Radio Sputnik
    Réseaux sociaux

    Troubles autour de la certification des comptes sur les réseaux sociaux de Nicolas Maduro

    CC0 / Pixabay/PhotoMIX-Company
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (210)
    209

    Une information faisant état de la perte sur Facebook et Instagram de la certification de compte de Nicolas Maduro a ébranlé les réseaux sociaux et les médias. Il s'avère que sa certification ne lui a pas été retirée, ne l'ayant pas avant le coup d'Etat survenu hier soir.

    Le compte Twitter du Président vénézuélien Nicolas Maduro garde son badge bleu qui certifie l'authenticité du profil d'une personnalité publique.

    En revanche, la certification Facebook et Instagram de Nicolas Maduro, entreprises de Marc Zuckerberg, semblait lui avoir été reprise. Il s'avère que sa certification ne lui a pas été retirée, ne l'ayant pas avant le coup d'Etat survenu hier soir.

    Les comptes du président du parlement vénézuélien, Juan Guaido, qui s'est autoproclamé Président du pays, gardent leur petit badge bleu.

    Se référant à une porte-parole d'Instagram, une journaliste de The Guardian a affirmé que le compte de M.Maduro n'avait jamais été certifié car il n'avait déposé une demande, contrairement à M.Guaido.

    L'opposant Juan Guaido, renvoyé mardi du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé mercredi «Président en exercice» du pays et a prêté serment. Donald Trump l'a reconnu comme «Président par intérim» et a déclaré qu'il utiliserait tous les outils économiques et diplomatiques pour «rétablir la démocratie au Venezuela».

    Nicolas Maduro a estimé que Washington avait essayé d'organiser un coup d'État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec ce pays, donnant 72 heures à ses diplomates pour quitter le territoire vénézuélien. M.Maduro a qualifié M.Guaido de Président non-constitutionnel.

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (210)

    Lire aussi:

    L’Iran «paiera un prix que personne n’a jamais payé» s’il attaque les USA, promet Trump
    L'Iran a «confisqué» un pétrolier britannique, des Russes seraient à bord - images
    L'Iran publie une vidéo pour contrer les preuves que les USA prétendent avoir quant à la destruction d'un drone
    Tags:
    badge, certification, Twitter, Inc, Instagram, Inc, Facebook, Inc, Juan Guaido, Nicolas Maduro, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik