Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Nicolas Maduro (photo d'archives)

    Lors d'un entretien téléphonique, Vladimir Poutine apporte son soutien à Nicolas Maduro

    © REUTERS / Alexei Druzhinin/Sputnik
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (197)
    311334

    Lors d'un entretien téléphonique, Vladimir Poutine a apporté son soutien au Président légitime du Venezuela Nicolas Maduro et a estimé indispensable de surmonter les différends existant au sein de la société vénézuélienne par le dialogue.

    Vladimir Poutine a eu ce jeudi un entretien téléphonique avec le Président légitime du Venezuela Nicolas Maduro.

    «Le Président a exprimé son soutien aux autorités légitimes du Venezuela dans le contexte de l'aggravation, par des forces extérieures, de la crise politique dans ce pays d'Amérique latine», vient d'annoncer le service de presse du Kremlin.

    Vladimir Poutine a également souligné que l'ingérence extérieure destructrice violait «grossièrement les normes fondamentales du droit international».

    «Il a préconisé la recherche d'une solution dans le respect de la Constitution vénézuélienne et a estimé indispensable de surmonter les différends existant au sein de la société vénézuélienne par le dialogue», a encore noté le Kremlin.

    «Le Président vénézuélien a pour sa part donné son évaluation des développements dangereux que connaît la situation dans son pays au cours de ces derniers jours et a remercié [Vladimir Poutine, ndlr] pour la position de principe de la Russie», a-t-il ajouté.

    Les deux interlocuteurs «ont confirmé leur intention réciproque de poursuivre la collaboration russo-vénézuélienne dans différents domaines», a ajouté le service de presse de la présidence russe.

    L'opposant Juan Guaido, renvoyé mardi du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé mercredi «Président en exercice» du pays et a prêté serment. Donald Trump l'a reconnu comme «Président par intérim» et a déclaré qu'il utiliserait tous les outils économiques et diplomatiques pour «rétablir la démocratie au Venezuela».

    Nicolas Maduro a estimé que les États-Unis avaient essayé d'organiser un coup d'État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec ce pays, donnant 72 heures à ses diplomates pour quitter le territoire vénézuélien. M.Maduro a qualifié M.Guaido de Président non-constitutionnel.

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (197)

    Lire aussi:

    De nouveaux détails sur les causes possibles de l’incendie de Notre-Dame
    Moscou s’exprime sur les premiers résultats de la présidentielle en Ukraine
    Pour Thierry Mariani, voici pourquoi la crise des Gilets jaunes a commencé
    Tags:
    prestation de serment, positions, droit international, entretien, relations diplomatiques, Kremlin, Juan Guaido, Donald Trump, Nicolas Maduro, Vladimir Poutine, Amérique latine, Venezuela, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik