International
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
9180
S'abonner

Endossant des gilets jaunes, des fermiers polonais ont bloqué lundi des autoroutes dans plusieurs régions en signe de protestation contre la passivité de l’État face au dépérissement de l’agriculture nationale. Les manifestants ont même promis une nouvelle «insurrection paysanne». Sputnik s’est entretenu avec un organisateur de cette action.

Les agrariens polonais réclament des changements dans l'organisation du commerce et tout particulièrement dans le système d'importations de produits d'agriculture qui doit, à leur avis, tenir compte avant tout des intérêts des fermes familiales en Pologne, a déclaré à Sputnik Michal Kolodziejczak, président d'АGROunia, association polonaise de fermiers et de producteurs agricoles, ajoutant que la situation dans l'agriculture nationale ne cessait de se dégrader.

​«Nous avons bloqué les routes dans une trentaine d'endroits, en jetant légumes et fruits sous les roues de voitures. Tracteurs et fermiers dans les routes entravaient la circulation, créant, malheureusement, des embouteillages, et nous en demandons pardon aux conducteurs. Or, nous ne l'avons pas fait pour notre plaisir, mais par nécessité. La situation dans l'agriculture polonaise empire chaque jour, et le travail n'y est pas du tout rentable», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

Et d'expliquer que la campagne polonaise se trouvait dans un état désastreux, et nombre de fermes s'étaient retrouvées au bord de la faillite.

«Le gouvernement polonais ne protège pas son marché. Des produits d'agriculture sont exportés vers la Pologne depuis les pays membres de l'Union européenne, et même depuis l'Ukraine, dont l'agriculture est subventionnée par le capital d'Europe occidentale», s'est indigné le Polonais.

Selon ce dernier, les actions de lundi ne sont qu'un échauffement avant une intervention sérieuse prévue dans 10 jours.

«Si Monsieur le Président à qui nous faisons appel n'intervient pas à nos côtés dans la lutte pour l'agriculture de la Pologne, le 6 février, Varsovie sera assiégée», a prévenu M.Kolodziejczak.

Et d'indiquer que les produits alimentaires polonais étaient, selon lui, meilleurs que ceux d'importation.

Sur la route N°11, non loin de la ville de Srodа Wielkopolska, la manifestation de fermiers ressemblait bien à une «procession funéraire de l'agriculture polonaise». Ils portaient même un cercueil. Leurs gilets jaunes faisaient penser aux Gilets jaunes français qui symbolisent déjà les mouvements de protestation à travers le monde, y compris en Pologne.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
À la suite d’une décision de justice, elle se retrouve contrainte de partager sa maison avec un squatteur
Le Premier ministre arménien réagit à la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
agriculture, fermiers, gilets jaunes, manifestation, gouvernement polonais, АGROunia, association polonaise de fermiers et de producteurs agricoles, Sputnik, Union européenne (UE), Michal Kolodziejczak, Europe occidentale, Ukraine, Varsovie, Pologne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook