Ecoutez Radio Sputnik
    Des caméras (image d'illustration)

    Les deux journalistes français arrêtés au Venezuela mardi ont été libérés

    CC0 / AndyLeungHK
    International
    URL courte
    1352

    Les deux journalistes français ont été libérés après avoir été interpellés au Venezuela mardi lorsqu’ils travaillaient près du palais présidentiel de Miraflores. Pierre Caillet et Baptiste des Monstiers, de l’émission Quotidien, ont été détenus par les autorités vénézuéliennes.

    Après avoir été interpellés mardi au Venezuela, les deux journalistes français, qui travaillent pour Quotidien de TMC, ont été libérés et seront bientôt de retour à Paris, selon l'émission.

    Ce jeudi 31 janvier, le ministère français des Affaires étrangères, qui avait pris en charge le dossier, était en train de négocier la libération des deux journalistes avec les autorités vénézuéliennes.

    Deux journalistes de l'émission de télévision Quotidien de la chaîne TMC, Pierre Caillet et Baptiste des Monstierset, et leur producteur dans le pays, Rolando Rodriguez, ont été interpellés mardi au Venezuela alors qu'ils travaillaient sur des sujets d'actualité et ont été détenus dans le palais présidentiel de Miraflores.

    L'opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé mercredi «Président en exercice» du pays et a prêté serment pendant une manifestation à Caracas. Donald Trump l'a reconnu comme «Président par intérim».

    Le 27 janvier, la France, l'Espagne, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Belgique ont annoncé qu'ils seraient prêts à reconnaître Juan Guaido comme Président du Venezuela, si aucune élection n'était annoncée dans un délai de huit jours.

    Nicolas Maduro a estimé que les États-Unis avaient essayé d'organiser un coup d'État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec ce pays.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    diplomatie, négociations, libération, journalistes, Quotidien (émission TV), TMC (chaîne TV), France, Paris, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik