Ecoutez Radio Sputnik
    Dubaï

    Le Venezuela vendrait 29 tonnes d’or aux Émirats Arabes Unis

    © Sputnik . Anna Chernova
    International
    URL courte
    8417

    Alors que leur pays est en proie à des tensions politiques, les autorités vénézuéliennes ont l’intention de vendre 29 tonnes d’or aux Émirats Arabes Unis, affirme l’agence Reuters.

    La Banque centrale du Venezuela envisage de céder environ 15 tonnes d'or aux Émirats Arabes Unis dans les prochains jours, indique Reuters citant une source haut placée à Caracas.

    Selon l'interlocuteur de l'agence, ce pays du golfe Persique paiera le Venezuela en euros. Le montant de la transaction reste inconnu. Au total, Caracas envisage de vendre environ 29 tonnes d'or à Dubaï, affirme Reuters.

    La République bolivarienne connaît une crise économique sans précédent assortie de violentes tensions politiques. L'opposant Juan Guaido, renvoyé du poste de président de l'Assemblée nationale sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé Président en exercice du pays et a prêté serment le 23 février pendant une manifestation à Caracas. Donald Trump l'a reconnu comme Président par intérim.

    Le Président en fonction Nicolas Maduro a pour sa part accusé les États-Unis de chercher à organiser un coup d'État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec Washington.

    Le 26 janvier, les médias ont annoncé que la Banque d'Angleterre avait refusé d'accéder à la demande des autorités légitimes du Venezuela et d'y renvoyer ses réserves d'or stockées à Londres. Par la suite, le Président autoproclamé Juan Guaido a annoncé prendre le contrôle des actifs du Venezuela à l'étranger.

    Lire aussi:

    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    L'Iran a «confisqué» un pétrolier britannique, des Russes sont à bord - images
    Après le triomphe de l’Algérie, les Champs-Élysées en proie à de fortes émotions - vidéos
    Tags:
    tensions, crise politique, ventes, or, Banque d'Angleterre, Donald Trump, Nicolas Maduro, Juan Guaido, États-Unis, Venezuela, Émirats Arabes Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik