Ecoutez Radio Sputnik
    Nicolas Maduro

    Venezuela: Nicolas Maduro propose de convoquer des législatives anticipées

    © REUTERS / Manaure Quintero
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (210)
    31601

    Le Président Nicolas Maduro a proposé d'organiser des élections législatives anticipées au Venezuela et s'est dit prêt au dialogue avec ses adversaires politiques.

    Le Président Nicolas Maduro a proposé de convoquer des élections législatives anticipées dans le pays qui traverse une crise politique, aggravée par la décision de l'opposant Juan Guaido de s'autoproclamer «Président en exercice» le 23 janvier, a annoncé le ministère vénézuélien des Affaires étrangères.

    «L'Assemblée nationale constituante étudie l'appel à tenir des élections législatives anticipées en 2019. Pour légitimer le pouvoir législatif dans le pays et pour que le peuple le décide. Organisons des élections», a indiqué le Président lors d'une manifestation de ses partisans à Caracas.

    M.Maduro a confirmé qu'il était prêt à dialoguer avec ses adversaires politiques.

    Le 30 janvier, M.Maduro s'était dit favorable à l'idée de mener des élections anticipées à l'Assemblée nationale contrôlée par l'opposition dans une interview à Sputnik.

    En décembre 2015, l'opposition vénézuélienne avait pour la première fois en 17 ans obtenu le contrôle du parlement à l'issue des législatives où elle détient deux tiers des sièges. En décembre 2016, l'Assemblée nationale a estimé que M.Maduro était coupable de la crise dans le pays. En janvier 2017, les députés d'opposition avaient voté pour «l'abandon de poste» de M.Maduro. Le Président a fait élire en juillet 2017 une Assemblée nationale constituante, à laquelle il a confié les fonctions du pouvoir législatif.

    L'opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier 2019 du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé le lendemain «Président en exercice» du pays et a prêté serment pendant une manifestation à Caracas. Donald Trump l'a reconnu comme «Président par intérim». M.Maduro a pour sa part accusé les États-Unis de chercher à organiser un coup d'État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec Washington.

    Six pays européens, à savoir l'Espagne, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, le Portugal et les Pays-Bas, ont donné au Président Maduro jusqu'au 3 février pour convoquer des élections, faute de quoi ils reconnaîtront Juan Guaido comme Président.

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (210)

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    élections législatives, Assemblée nationale constituante vénézuélienne, Assemblée nationale du Venezuela, Nicolas Maduro, Caracas, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik