Ecoutez Radio Sputnik
    le pape François et le grand imam sunnite de l'institut égyptien al-Azhar, Ahmed al-Tayeb

    Le baiser du pape et du grand imam: messe inédite de François aux Émirats (photo)

    © AP Photo/ AP Photo/Andrew Medichini
    International
    URL courte
    5610

    En s'embrassant, le pape François et le grand imam sunnite de l'institut égyptien al-Azhar, Ahmed al-Tayeb, se sont montrés ensemble comme des frères, côte à côte devant la grande mosquée Zayed.

    La visite du pape François aux Émirats arabes unis reste inédite, essentiellement en raison du fait que la grande messe a été organisée en plein air, dans un pays qui n'autorise la pratique de la foi chrétienne qu'à condition qu'elle se déroule dans les églises. Le souverain pontife et le grand imam d'al-Azhar se sont embrassés, un geste symbolique pour lancer un appel à la paix.

    «Continuez à embrasser vos frères, citoyens chrétiens, partout dans le monde, car ils sont nos partenaires dans notre pays. Ils sont proches de nous. Il existe des liens particuliers entre nous», a déclaré le grand imam d'al-Azhar en Égypte, lors de sa rencontre à Abu Dhabi avec le pape François.

    Dans son discours, retransmis à la télévision, l'imam a également appelé les musulmans occidentaux à «s'intégrer», tout en préservant leur identité et en respectant les lois locales.

    S'adressant ensuite aux chrétiens d'Égypte, victimes de plusieurs attaques ces dernières années, il a souhaité bannir le terme de «minorité».

    «Vous faites partie de cette nation. Vous êtes citoyens, vous n'êtes pas une minorité… vous êtes des citoyens avec tous vos droits et vos responsabilités», a fait savoir le chef de la plus grande université de l'islam sunnite.

    Rassemblés au Mémorial du fondateur d'Abu Dhabi, le pape François et l'imam Ahmed al-Tayeb ont également signé un «Document sur la fraternité humaine pour la paix dans le monde et le vivre-ensemble».

    Tags:
    musulmans, chrétiens, baiser, imam, Pape François, Émirats Arabes Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik