Ecoutez Radio Sputnik
    Juan Guaido

    Des hackers pro-Guaido attaquent des ambassades vénézuéliennes

    © AP Photo / Fernando Llano
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (210)
    5423

    Les sites Web de plusieurs ambassades vénézuéliennes ont essuyé des cyberattaques en faveur du Président autoproclamé Juan Guaido, constate le ministère des Affaires étrangères du pays latino-américain.

    De faux messages déclarant que les ambassadeurs des missions diplomatiques vénézuéliennes au Mexique et en Argentine avaient reconnu l'opposant Juan Guaido comme Président sont apparus sur leurs sites Web, a annoncé le ministère vénézuélien des Affaires étrangères.

    Un faux communiqué au nom du chargé d'affaires vénézuélien en Argentine, Juan José Valero, qui est resté visible pendant plusieurs heures, déclarait notamment que ce dernier reconnaissait le parlement «comme unique organe légitime» du Venezuela «conformément aux décisions d'autres diplomates vénézuéliens dans la région».

    Les médias latino-américains indiquent que des messages de ce genre ont également été envoyés sur les pages Web des représentations du Venezuela au Brésil, au Canada, en Colombie, en Russie, en Uruguay, au Guatemala, en Italie, en Égypte et au Costa Rica.

    Le ministère des Affaires étrangères a dénoncé «le piratage» des sites et condamné «une politique criminelle de sabotage». L'ambassadrice vénézuélienne au Mexique, Maria Lourdes Urbaneja, a tenu à proclamer son «absolue loyauté» au Président Nicolas Maduro dans une vidéo publiée sur Twitter:

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (210)

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    crise, tensions, piratage, diplomatie, ambassade, Nicolas Maduro, Juan Guaido, Venezuela, Argentine, Mexique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik