International
URL courte
Gazoduc Nord Stream 2 (273)
13502
S'abonner

Les États européens sont parvenus à un accord sur la régulation du projet du gazoduc Nord Stream 2, a déclaré Angela Merkel vendredi. Les pourparlers du Conseil de l'UE et du Parlement européen sur les amendements à la directive européenne sur le gaz pourraient démarrer la semaine prochaine, a indiqué à Sputnik une source au sein du Parlement.

La chancelière allemande a annoncé vendredi que les pays membres de l'Union européenne avaient donné leur accord au Nord Stream 2.

«En ce qui concerne la directive sur le gaz, nous sommes arrivés à un accord qui a été possible grâce à la collaboration étroite entre l'Allemagne et la France», a affirmé Angela Merkel aux journalistes lors d'une conférence de presse conjointe avec le Président malien Ibrahim Boubacar Keita.

Le compromis trouvé par l'UE atténue les points qui auraient pu empêcher la réalisation du gazoduc, a précisé l'agence Bloomberg.

En outre, l'UE envisage d'assurer une diversification des livraisons, y compris grâce au gaz liquéfié, et n'entend pas compter uniquement sur le gaz russe, a ajouté la chancelière.

Les négociations du Conseil de l'UE et du Parlement européen sur les amendements à la directive européenne sur le gaz pourraient démarrer la semaine prochaine, a appris Sputnik d'une source au sein du Parlement européen.

Le projet d'amendements prévoit, notamment, l'imposition de normes européennes sur les gazoducs des pays tiers, dont Nord Stream 2. Il a été proposé début janvier par la Roumanie, qui préside depuis le 1er janvier le Conseil de l'Union européenne.

Le projet Nord Stream 2 est réalisé par la société russe Gazprom, en coopération avec les entreprises européennes Engie, OMV, Shell, Uniper et Wintershall. Le gazoduc reliant la Russie à l'Allemagne via la mer Baltique devrait être mis en service d'ici fin 2019. Les États-Unis s'y opposent énergiquement.

La Russie a déclaré plusieurs fois qu'il s'agissait d'un gazoduc absolument commercial et compétitif. Par ailleurs, Vladimir Poutine a souligné que l'élaboration du Nord Stream 2 ne signifiait pas pour autant l'arrêt du transit de gaz russe via l'Ukraine.

Dossier:
Gazoduc Nord Stream 2 (273)

Lire aussi:

L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Tags:
compromis, amendements, gazoduc, gaz, Nord Stream 2, Union européenne (UE), Angela Merkel, France, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook