International
URL courte
33693
S'abonner

Un hôpital situé dans le gouvernorat de Quneitra, dans le sud de la Syrie, a été détruit par un tir de char depuis le territoire d’Israël. Un poste d'observation se trouvant dans le même gouvernorat a été lui aussi ciblé, indique la télévision d’État syrienne.

Tsahal a frappé depuis le territoire d’Israël plusieurs cibles dans le gouvernorat de Quneitra, dans le sud de la Syrie, annonce la télévision d’État syrienne.

«L’attaque visait l’hôpital de Quneitra qui a été détruit par plusieurs obus de char. Le poste d’observation de Jubata al-Khashab a également été attaqué»,  rapporte la chaîne de télévision Ikhbariya.

Toujours selon la chaîne, la région de Tell al-Dariah a également été frappée.

Le gouverneur de Quneitra, Hammam Dbayat, a déclaré à Sputnik que des chars israéliens avaient tiré cinq obus en direction du gouvernorat.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
frappes, Quneitra, Syrie, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook