International
URL courte
2131
S'abonner

L'ancien président du Conseil italien Matteo Renzi a confirmé lundi que ses parents avaient été assignés à résidence dans le cadre d'une enquête pour corruption. Selon l’homme politique, il s’agit d’«une mesure […] absurde et disproportionnée».

Les parents de l'ex-Premier ministre italien Matteo Renzi ont été arrêtés et placés aux arrêts domiciliaires, a-t-on appris lundi de sources judiciaires.

Selon un juge du tribunal de Florence, Tiziano Renzi et Laura Bovoli ont été arrêtés pour faillite frauduleuse et émission de fausses factures dans une affaire impliquant trois sociétés coopératives dont ils ont été reconnus gérants de fait.

Le dirigeant du Parti démocrate estime pour sa part que ses parents sont ciblés du fait de ses propres activités politiques:

«Les gens qui ont lu le dossier m'assurent qu'ils n'ont jamais vu une mesure aussi absurde et disproportionnée», écrit-il. «Si je n'étais pas entré en politique, ma famille n'aurait jamais été enterrée sous toute cette boue», ajoute-t-il.

La mise aux arrêts domiciliaires a été décidée pour éviter la destruction ou la manipulation de preuves, ont indiqué les médias italiens, citant des sources judiciaires.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
corruption, Matteo Renzi, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook